Bonne pratique du mois : Le sac à dos du réserviste

Doter sa commune d’une Réserve Communale de Sécurité Civile, c’est donner à son dispositif de sauvegarde une force d’action complémentaire à celle des services municipaux.

Une fois les missions confiées à votre RCSC et les recrutements effectués, il vous faut lui donner les moyens d’agir avec efficacité et surtout en toute sécurité. Sur le terrain, chaque réserviste doit être facilement identifiable. Certaines municipalités ont proposé des uniformes, d’autres des casquettes… Le port d’une chasuble étant indispensable pour assurer la sécurité des intervenants, il peut également permettre leur identification grâce à l’ajout du logo de la commune et de leur fonction respective.

La bonne pratique de ce mois nous vient ainsi de Neauphle-le-Château (91), proposée par M. Schaefer. La municipalité a doté chacun de ses réservistes d’un sac à dos. On y trouve les équipements de sécurité : casque, gants, masque filtrant, lunettes…et des outils adaptés aux missions des réservistes (un recueil de numéros de téléphone à appeler en cas de besoin, une procédure d’intervention, un talkie-walkie pour le chef de groupe, etc.). La bouteille d’eau et les coupe-faim n’ont pas été oubliés. Il est proposé de personnaliser chaque sac à dos aux couleurs de la commune et grâce à des accroches « velcro » d’identifier le détenteur et sa fonction « terrain ».

Cette mesure nécessité un investissement limité. Elle témoigne de l’intérêt porté par les élus aux réservistes et surtout, elle améliore leur capacité opérationnelle.

sac_dos_reserviste
Source : Commune de Neauphle-le-Château

Pour en savoir plus, reportez-vous au guide Conduire les opérations communales de sauvegarde.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*