Bonne(s) pratique(s) du mois, par la Ville d’Anglet

Pour clore cette année 2016, voici deux idées qui nous viennent de la commune d’Anglet. Comme d’habitude, ces bonnes pratiques ne sont pas onéreuses mais peuvent rapporter gros en termes opérationnels et donc assurer une meilleure sauvegarde de la population.

Anglet
source : experg.com

UNE CELLULE « RÉSEAUX » AU SEIN DU PCC

L’organisation d’un PCC est décrite au chapitre II de la partie 3 de Conduire les opérations communales de sauvegarde : initiation opérationnelle chez Territorial Editions. En sus des 5 cellules de base dites par fonctions (renseignement, anticipation, logistique, action et communication) le RAC gagne à se doter d’une cellule transverse dite « population sinistrée ». La municipalité d’ANGLET a mesuré l’importance opérationnelle des réseaux (électricité, eau et internet…), elle s’est donc dotée d’une cellule RÉSEAU. Cette cellule transverse fait du renseignement en collectant les remontées d’informations « terrain » et les prévisions des opérateurs, elle participe pour son domaine à l’anticipation, gère l’action de son secteur et informe les cellules logistique et communication.

L’importance des réseaux a été soulignée lors de très nombreux RETEX comme ceux consécutifs aux inondations de mai-juin 2016. Voilà une excellente solution!

RÉDACTION DES PPMS PAR LES ÉCOLIERS 

Maintes fois dans ces lignes, il vous a été suggéré de faire rédiger un DICRIM Jeune en projet scolaire par les élèves de CM2. Un bon vecteur pour former le citoyen de demain et sensibiliser les familles.

La Ville d’Anglet a adapté ce conseil à la rédaction des PPMS. Sans remettre naturellement en cause le bien fondé du PPMS officiel qui assure, au delà de l’organisation interne de l’établissement face à un danger, la coordination avec les services régaliens du secours et le dispositif municipal de sauvegarde. La rédaction du PPMS par les élèves est une excellente méthode d’appropriation des gestes et comportements qu’ils devront adopter. C’est aussi un bon anti-stress : nous allons jouer ce que l’on a écrit !

Maman, papa, ne vient pas me chercher à l’école! J’y suis en sécurité, ne te mets pas en danger, je t’en prie!

N’est-ce pas plus percutant que le conseil du Maire : N’allez pas chercher vos enfants à l’école, nous assurons leur sécurité ?

L’équipe du Pavillon Orange vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’années sereines et joyeuses.   

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*