Bonne pratique du mois : Le sac à dos du réserviste

Doter sa commune d’une Réserve Communale de Sécurité Civile, c’est donner à son dispositif de sauvegarde une force d’action complémentaire à celle des services municipaux.

Une fois les missions confiées à votre RCSC et les recrutements effectués, il vous faut lui donner les moyens d’agir avec efficacité et surtout en toute sécurité. Sur le terrain, chaque réserviste doit être facilement identifiable. Certaines municipalités ont proposé des uniformes, d’autres des casquettes… Le port d’une chasuble étant indispensable pour assurer la sécurité des intervenants, il peut également permettre leur identification grâce à l’ajout du logo de la commune et de leur fonction respective.

La bonne pratique de ce mois nous vient ainsi de Neauphle-le-Château (91), proposée par M. Schaefer. La municipalité a doté chacun de ses réservistes d’un sac à dos. On y trouve les équipements de sécurité : casque, gants, masque filtrant, lunettes…et des outils adaptés aux missions des réservistes (un recueil de numéros de téléphone à appeler en cas de besoin, une procédure d’intervention, un talkie-walkie pour le chef de groupe, etc.). La bouteille d’eau et les coupe-faim n’ont pas été oubliés. Il est proposé de personnaliser chaque sac à dos aux couleurs de la commune et grâce à des accroches « velcro » d’identifier le détenteur et sa fonction « terrain ».

Cette mesure nécessité un investissement limité. Elle témoigne de l’intérêt porté par les élus aux réservistes et surtout, elle améliore leur capacité opérationnelle.

sac_dos_reserviste
Source : Commune de Neauphle-le-Château

Pour en savoir plus, reportez-vous au guide Conduire les opérations communales de sauvegarde.

Share Button

La cérémonie du Pavillon Orange 2017 en images

Retrouvez les photos de la Cérémonie de remise de diplôme du Pavillon Orange 2017, organisée dans le cadre de Secours Expo.

Merci à tous pour votre participation et à l’année prochaine !

 

Share Button

L’audit de progrès de Corbeil-Essonnes

Source : grandparissud.fr
Source : grandparissud.fr

Pourquoi un audit dans une commune qui vient de subir une catastrophe ?

Juin 2016, de graves inondations frappent la région parisienne… Corbeil Essonnes n’est pas épargnée : la municipalité met en œuvre son PCS, engage ses services et sa RCSC au secours de sa population… Le calme revenu, elle établit un RETEX et programme des projets pour une encore meilleure protection de sa population, de ses biens, et de son environnement.

L’audit vient à point pour étudier ces projets et consolider le dispositif actuel. De nombreuses réalisations ont prouvé leur efficience lors de cette catastrophe. D’autres ont montré des fragilités ou des limites. Lors du RETEX, ces points ont été étudiés et des projets ont été proposés.

Par ailleurs, l’audit constate que le service dirigé par M. Vinrech, sous la direction opérationnelle de M. Bedu, conseiller municipal délégué, met en œuvre de nombreuses « bonnes pratiques » du blog, c’est encourageant. De cet audit, l’équipe du Pavillon Orange retient une « bonne pratique » relative à la RCSC qui a fait l’objet d’un post sur ce blog (lien).

Cet audit est le premier réalisé depuis la parution de « Conduire les opérations communales de sauvegarde » (Territorial Editions). Dans son compte rendu adressé au Maire, il est fait référence à plusieurs des 247 bonnes pratiques explicitées dans cet opus, bonnes pratiques imaginées et mises en œuvre par des communes labellisées Pavillon Orange. Le label apporte ainsi son aide en partageant les bonnes initiatives éprouvées.

La ville de Corbeil-Essonnes a reçu sa 4ème étoile.

Bravo à elle pour ses réalisations de qualité et son implication, bravo aux volontaires de la Réserve communale, bravo aux habitants pour leur préparations et bonne chance au service pour la réalisation des projets en cours ou à venir.

Share Button

Le Pavillon Orange évolue

Depuis sa création il y a sept ans, le Pavillon Orange s’est enrichi chaque année des bonnes pratiques mises en œuvre par les communes labellisées. Ainsi, grâce à la participation des villes membres, nous avons recueilli et partagé de nombreuses pistes de progrès pour permettre aux municipalités d’assurer une meilleure protection de leur population.

Ainsi, nous nous sommes efforcés de faire évoluer le Pavillon Orange afin qu’il réponde mieux aux problématiques actuelles de la sauvegarde des populations.

Parmi les nouveautés :

  • Le questionnaire est commun à toutes les communes. Ainsi, chacune d’entre elles peut obtenir des étoiles ;
  • L’évaluation est composée de deux étapes : le socle et les dix capacités prenant en compte la prévention et la résilience. Une capacité est dédiée à l’Outre-Mer.
  • Le socle, structuré en thématiques, décrit les bonnes pratiques nécessaires à l’obtention du label.
  • Les capacités rassemblent les dispositions souhaitables, thématiques par thématiques. En fonction du nombre de capacités validées, la commune obtient une (ou des) étoile(s).
  • De nouveaux thèmes sont abordés ou approfondis, tels que la continuité d’activité, la résilience des populations ou la communication de crise
  • L’Espace candidat s’enrichit : chaque commune a désormais accès à la Bibliothèque du Pavillon Orange, à son historique d’évaluation et à ses rapports de résultats détaillés, mesurant les progrès de la commune année après année.

Les communes lauréates, à jour de leurs contributions en juin 2016, ont reçu l’ouvrage Conduire les opérations communales de sauvegarde – initiation opérationnelle du général François Vernoux (2s), fondateur du Pavillon Orange. Dans sa préface, François Baroin, Président de l’AMF, écrit : « Ce n’est pas un mémento de plus… Les mémentos nous disent le comment, cet opus nous dit le pourquoi ». Pour illustrer une méthodologie opérationnelle particulièrement adaptée à la gestion communale d’un évènement catastrophique, l’auteur recense 227 bonnes pratiques. Les communes les ayant imaginées et mises en œuvre sont citées et mises à l’honneur. Cet ouvrage est disponible chez Territorial Éditions et sera offert à chaque nouveau lauréat.

Les communes labellisées Pavillon Orange peuvent dès à présent accéder à leur nouvel espace en ligne et s’auto-évaluer. Cette évaluation sera retenue comme valide pour leur prochain renouvellement, sans frais supplémentaires.

Pour vous tenir informé des prochaines évolutions du Pavillon Orange, suivez nous sur Twitter @PavillonOrange.

Pour en savoir plus sur la nouvelle version du Pavillon Orange et inscrire votre commune, cliquez ici.

Share Button