Comment sensibiliser la population au signal d’alerte avec humour

Chaque premier mercredi du mois de février, le test annuel des sirènes est réalisé en Suisse. C’est le test annuel, que les diffuseurs de télévision sont tenus d’annoncer sur leurs canaux. L’OFPP est chargé de coordonner le test et la communication à son sujet. Il met à la disposition des chaînes de télévision un petit film qui sera projeté la semaine précédente. Le spot est également visible sur internet, où les réseaux sociaux afin d’assurer une large diffusion.

Cette année, la vidéo de présentation du test des sirènes le présente sous la forme d’une machine de Rube Goldberg qui nous fait une drôle de révélation. En effet, le son de l’alarme serait produit par un… mouton !

Humour Suisse…


Hilarant : Le mouton et le test des sirènes en… par mistersexybuzz

Ce spot TV réalisé à la demande de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) à l’occasion du test des sirènes a été distingué dans le cadre d’un prix suisse récompensant les films publicitaires, industriels et d’entreprise. Le film de l’OFPP a obtenu la médaille de bronze dans la catégorie « TV et cinéma, spots publicitaires ».

Le spot est séduisant à plus d’un titre : l’action se développe en crescendo sous la forme d’une réaction en chaîne sur un dispositif évoquant une machine à Tinguely. Cela nécessite un découpage très précis. Ensuite, il y a la reproduction très réussie d’un mouton en 3D. Le film joue sur les symboles helvétiques en intégrant à la « machine » une meule de fromage, un couteau suisse, un cor des Alpes et une arbalète : manière de souligner que le test des sirènes est un morceau de culture suisse !

Ce film montre que l’on peut traiter un sujet sérieux avec humour sans pour autant sombrer dans le ridicule.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*