Crue exceptionnelle en Béarn : l’essentiel au fil de l’eau

Après avoir connu les inondations en octobre 2012, Lourdes et sa Grotte mythique qui en fait un des hauts lieux du tourisme religieux français sont une nouvelle fois submergés par les eaux. En effet, le Gave du Pau enregistre depuis mardi après-midi une crue exceptionnelle, due à d’importantes précipitations en montagne et à un réchauffement des températures qui entraîne une fonte importantes des neiges.

Dans les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne, pus de 2000 personnes auraient été évacuées selon les différentes préfectures. La vigilance rouge pluie-inondations est maintenue dans les Hautes-Pyrénées, elle est orange dans le Gers et Lot-et-Garonne. La Haute-Garonne est elle en alerte orange crues.
carte vigilance 19 juin

Lourdes activait son plan communal de sauvegarde dès lundi après-midi

A Lourdes, Depuis le lundi 17 juin 15h00, la Cellule Municipale de Vigilance Anti-crues a été activée dans le cadre du plan communal de sauvegarde. Installée au Palais des Congrès, cette cellule de crise communale(CCM)était ouverte sans interruption avec une permanence 24h/24.

Mardi matin, la municipalité déployait un dispositif mécanique (batardeau) afin de ralentir la montée des eaux. le mercredi matin, la fermeture de la Grotte a été décidée lorsque le gave atteignait les 2 mètres. A 15h00, le Gave atteignait 3,21 mètres pour culminer à 20H les 4,41m.

Parallèlement, la Préfecture activait une cellule de crise dans la matinée de mercredi compte-tenu des prévisions météorologiques pessimistes. Face à ce danger grandissant, le Maire, Jean-Pierre ARTIGANAVE, décidait l’évacuation des hôtels de la rive gauche et de la rive droite. Environ un millier de pèlerins étaient dirigés vers des sites d’hébergement dont l’Espace Robert Hossein.

L’office du tourisme diffusait de son côté à tous les hôtels les consignes de protection à transmettre à leurs clients pour qu’ils restent sur place et évitent de se déplacer. Toujours dans le cadre du PCS, une quarantaine d’employés communaux étaient répartis entre la cellule de crise et sur le terrain. Au niveau des ressources matérielles, une dizaine de véhicules de la ville étaient réquisitionnés pour bloquer les routes et 10 moto-pompes étaient mises en place pour limiter la montée des eaux.

Pour Michel Azot, l’adjoint au maire en charge des questions de sécurité de la ville, toutes les mesures de sécurité ont été mises en oeuvre pour assurer la protection des habitants et des pèlerins. Quant au maire, Jean Pierre Artiganave, interviewé mercredi sur i-télé, « nous avons à faire à une crue centennale dont le niveau est bien supérieur à celui d’octobre 2012 et les dégâts s’élèveront à plusieurs millions d’euros ».


Innondation à Lourdes le 18 juin 2013 par Lourdesactufr

Malgré toutes les précautions prises par les communes de ces départements qui rappelons le, s’étaient réunies il y a quelques semaines en colloque ici même à Lourdes, cette crue exceptionnelle du Gave de Pau a déjà fait une victime. A Pierrefitte-Nestalas (65), une septuagénaire est morte noyée dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu’elle cherchait à s’extraire de sa voiture qui venait d’être soulevée par une vague d’eau. Une situation similaire à ce qui c’était passé à Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales au printemps dernier où la aussi, une conductrice avait été emportée par la crue alors qu’elle cherchait à fuir son véhicule bloqué par la montée des eaux. A noter, qu’une autre victime sera découverte décédée dans son véhicule englouti par la crue près de Dax dans le département des Landes.

Pourtant, les radios, les télévisions voire les réseaux sociaux à l’instar de ce message diffusé sur twitter par un représentant de la sécurité civile (voir ci dessous) n’ont cessé depuis mardi matin de diffuser des messages de prudence et d’information sur les comportements à tenir, en demandant surtout aux personnes de rester à l’abri.

La Préfecture quant à elle prodiguait sur son site internet des conseils de sécurité http://www.hautes-pyrenees.gouv.fr/
conseils_pref_65

Ces inondations qui ont causé de très nombreux dégâts… Plusieurs lignes téléphoniques ont été coupées lors d’éboulements… Des morceaux de routes ont également été arrachés, notamment dans la commune de Saint-Laurent-de-Neste, dans les Hautes-Pyrénées, où un pont récemment consolidé a été emporté par la violence des eaux. 

inondations-crues_sudouest

Plusieurs communes ont d’ores et déjà annoncé qu’elles feraient une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. D’ailleurs, les ministres de l’Intérieur et de l’Écologie, Manuel Valls et Delphine Batho, sont attendus sur les lieux ce mercredi 19 juin en début d’après-midi, notamment à Lourdes, pour confirmer les attentes des élus en la matière.

Par ailleurs en raison d’inondations sur la voie ferrée à hauteur de Saint-Pé-de-Bigorre, le trafic SNCF a été interrompu par la SNCF. Des bus de substitution ont été mis en place. A Saint-Lary, suite à l’arrachement d’une conduite, plusieurs maisons sont privées d’eau potable… Les travaux de réparation devraient durer 2 jours.

D’autre part, dans l’incapacité de garantir un transport collectif fiable mercredi matin, les autorités ont conseillé aux familles des lycéens passant les épreuves du bac d’assurer eux-mêmes leur transport et de prévoir des délais de transports suffisants.

Enfin, même si la décrue de l’ensemble des rivières est annoncée, la plus grande vigilance est conseillée aux habitants de cette région. Il leurs est demandé de rester informé sur l’évolution des messages d’alerte de météo France (http://france.meteofrance.com/vigilance/Accueil), de l’évolution du niveau des rivières sur (http://www.vigicrues.gouv.fr/niv_spc.php?idspc=16), d’écouter la radio locale et les chaînes d’infos continus.

A l’heure de la géomatique, nous avons relevé une initiative personnelle modélisant sur « google » une carte collaborative de la situation des inondations en cours dans le Sud Ouest de la France. Cette carte permet de suivre l’accessibilité des routes, les lieux d’hébergements mis en place, les communes privées d’électricité ou d’eau potable,…à consommer et à informer sans modération.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*