Crue majeure sur l’Agglomération Tourangelle : 100.000 personnes à évacuer en deux jours

En cas de crue majeure sur l’Agglomération Tourangelle, il faudrait évacuer plus de 100.000 personnes en deux jours.  C’est ce que révèle une étude de dangers de la Dreal dans le cadre de la révision du Plan de prévention des risques d’inondations (PPRI). En regardant ce PPRI on se rend compte des risques encourus par les tourangeaux. En effet, les 3/4 de la ville se situe en zones inondables.

cartographie_ale_a_tours

(Article de Pascal Denis pour la Nouvelle République) De nos jours, les crues de la Loire font un peu figure de monstre du Loch Ness. On en parle mais bien peu de riverains peuvent témoigner de leurs conséquences dramatiques. Et pour cause : les dernières crues majeures remontent… au XIXe siècle.

Pour la première fois, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) vient de réaliser une étude de dangers des levées dans le cadre de la révision du Plan de prévention des risques d’inondations (PPRI*) du Val de Tours (entre Montlouis et la confluence du Cher). Elle a été présentée hier aux élus en préfecture.

L’état des lieux et l’analyse des données démontrent que le risque de submersion des levées est quasiment nul. En revanche, en cas de crue centenale, le taux de probabilité de rupture des digues pourrait atteindre 15 %. De multiples facteurs de vulnérabilité ont recensé : des ouvrages parfois trop étroits, la présence de canalisations traversantes, de végétation ligneuse, d’animaux fouisseurs ou encore de bâtiments encastrés.

Sept scénarios de ruptures de levées ont été plus particulièrement étudiés par les techniciens de la Dreal. Dans le pire des cas, 101.000 habitants devraient évacuer leurs logements devant la montée des eaux. « Nos calculs démontrent qu’en cas d’ouverture d’une brèche à La Ville-aux-Dames comme en 1856, le niveau de l’eau pourrait atteindre 4 mètres en moins de dix heures à Saint-Pierre-des-Corps », indique Emmanuel Didon, chef de service à la Dreal. Le risque serait alors de voir se rompre la digue du canal (sous l’autoroute A 10), ce qui entraînerait une inondation brutale de la ville de Tours sous un véritable « effet de vague ».

Compte tenu de ces nouvelles données chiffrées, les services de l’État vont devoir établir un nouveau programme de travaux pour renforcer les levées, notamment en amont de Tours. « Ce sera l’affaire de plusieurs décennies », prévient le préfet, Jean-François Delage en évoquant un investissement aujourd’hui évalué à 180 M€.

Établir des plans d’évacuation

En attendant, les élus des communes concernées ont convenu d’organiser très rapidement des réunions publiques d’information pour sensibiliser les populations aux risques mesurés et à leurs conséquences immédiates. Des groupes de travail vont être également constitués pour établir des plans d’évacuation, de ravitaillements, de circulation ou de gestion des réseaux. « Même si la probabilité est faible, nous devons nous préparer à évacuer plus de 100.000 personnes en deux jours. Cela ne s’improvise pas », insiste Christian Pouget, le secrétaire général de la préfecture. La ville Tours est d’ailleurs labellisée « Pavillon Orange » depuis 2009.

Tours_PO

Le Plan de Gestion du Risque Inondation (PGRI) et les Plans de Prévention du Risque inondation (PPRi)

La vallée de la Loire et du Cher dans l’agglomération de Tours est inscrite dans l’arrêté du 6 novembre 2012 qui établit la liste des territoires dans lesquels il existe un risque d’inondation important ayant des conséquences de portée nationale.
Cet arrêté définit les territoires à risque important d’inondation (TRI), secteurs où se concentrent les plus forts enjeux et qui feront l’objet d’une stratégie locale de gestion des risques. Avant fin 2013, la connaissance du risque inondation sera approfondie par la réalisation d’une cartographie des risques sur les TRI. Sur la base de ces connaissances, sera élaborée la stratégie locale de gestion des risques ainsi qu’un plan de gestion du risque inondation sur le bassin (PGRI).

28 des 40 communes du SCoT sont couvertes par un des 4 Plans de Prévention du Risque Inondation couvrant ce territoire :

  • le PPRi « Val de Tours – val de Luynes » (approuvé le 29 janvier 2001)
  • le PPRi « Val de Cisse » (approuvé le 29 janvier 2001)
  • le PPRi « Val de l’Indre » (approuvé le 28 avril 2005)
  • le PPRi « Val du Cher » (approuvé en février 2009).

La révision du PPRi Val de Tours-Val de Luynes a été prescrite le 25 janvier 2012. Elle intègrera les reconstitutions de hauteurs d’eau des crues historiques (réalisées sur le val de Tours, en cours sur le val de Luynes), les résultats des études de dangers sur les digues de classe A et les simulations des conséquences d’une brèche en cas de crue majeure (études en cours).

Extrait du SCoT de de l’agglomération tourangelle arrêté le 25 janvier 2013

Comment l’Agglomération Tourangelle initie sa population à l’évacuation

A l’occasion de la révision du « Plan de Prévention du Risque Inondation » du Val de Tours, le pOlau – pôle des arts urbains a proposé en octobre 2012 une création du collectif artistique La Folie Kilomètre, le Jour Inondable. Cet événement est une expédition urbaine de 24 heures (nuit comprise !) sur le thème de l’inondation. En travaillant les imaginaires de la crue et en rendant sensible ce qui est toujours possible,
« Jour Inondable » concrétise métaphoriquement les différentes dimensions d’une inondation de grande ampleur.

Polau_Tours

Afin de tirer tous les enseignements de ce « Jour Inondable » du samedi 6 et dimanche 7 octobre 2012 où le public tourangeaux était invité à vivre et à éprouver une approche sensible et décalée du risque inondation, le pOlau-pôle des arts urbains poursuit ses réflexions les 22 et 23 mai prochains, sur les croisements potentiels entre création artistique et sensibilisation aux risques.

Retours sur Jour Inondable :

Le Mercredi 22 mai 2013 à 18h30, les deux films réalisés lors du « Jour Inondable » par San Canal Fixe seront projetés à l’Amphithéâtre Thélème de l’Université Rabelais à Tours. La séance sera suivie d’un débat avec les conceptrices de Jour Inondable

Journée d’étude : l’action artistique comme outil de sensibilisation aux risques

le Jeudi 23 mai 2013 de 09h00 à 18h00 à SAINT-PIERRE-DES-CORPS, le pOlau propose de décrypter l’expérience Jour Inondable en la rapprochant de créations artistiques analogues qui franchissent les murs disciplinaires et favorisent la complémentarité des compétences.Comment une expérience artistique peut-elle se saisir de la sensibilisation aux risques ? Notre question se déploie selon deux directions :
1 – Comment l’action artistique peut-elle être sensibilisante ? Quels sont les ressorts qu’elle utilise : le jeu, les jeux de rôles, la marche, l’effet de groupe, le détournement, l’expérience sensible, la participation et la production collective, la mise en situation ?
2 – En quoi les risques sont-ils des matériaux stimulant pour la création artistique ? Comment l’art peut-il se saisir de la dramaturgie propre aux problématiques de risques pour nourir ses intentions et inspirations ?

Toutes les infos sur le site Internet : cliquez ici

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*