EL NINO : l’ONU demande à la planète de se préparer à son retour

L’Organisation météorologique mondiale, une agence de l’ONU basée à Genève, lance dans son dernier bulletin d’informations sur les phénomènes météorologiques, une alerte vers le monde afin qu’il se prépare à un nouvel épisode El Niño.

En effet, ce phénomène météorologique aurait 80% de chances de se développer dans les prochaines semaines, notamment dans l’Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. Il s’agit d’un phénomène climatique qui se déclenche périodiquement (tous les 2 à 7 ans), dans le Pacifique sous l’effet d’un réchauffement de l’océan au large du Pérou et de l’Equateur. Il en résulte un bouleversement des températures, vents et pluies depuis l’Afrique orientale jusqu’à l’Amérique latine. Le dernier épisode remonte à 2009-2010.

El_Nino

De nombreux pays sont en situation de risques.

Les économistes ont d’ores et déjà scénarisé les effets secondaires et collatéraux, à savoir une forte influence sur les prix agricoles avec des effets inflationnistes sur les prix alimentaires et la possibilité qu’une forte augmentation de ceux-ci puisse déclencher des troubles sociaux. Les investisseurs sont également aux aguets : ainsi, une note de la Société générale Corporate and Investment Banking prédit pour le Brésil un cercle vertueux de récoltes abondantes de soja ou de sucre qui pourraient s’écouler sur le marché où ces produits se seraient raréfiés.

L’avis de Météo-France
Dans une interview sur le site de Météo-France,  Jean-Pierre Céron, climatologue à Météo-France, explique que « les dernières prévisions saisonnières expertisées par Météo-France, actualisées le 15 juin, vont dans le sens d’un El Niño faible à modéré, qui atteindrait son intensité maximale à l’automne ».
Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*