GARD : Un bilan des incendies de forêt satisfaisant en 2014

feux forets bilanle jeudi 5 février dernier, s’est tenue la sous-commission contre les risques d’incendie de forêt, lande, maquis et garrigue à la Préfecture du Gard. À cette occasion a été présenté le bilan des actions mises en œuvre au titre du Plan Départemental de Protection Contre les Incendies de Forêt (PDPFCI) par les acteurs concernés par cette politique : DDTM pour le compte du Préfet, Conseil Général, SDIS, ONF, établissements publics de coopération intercommunale, ONCFS, Gendarmerie…

Avec 25 feux de forêt pour 57,65 ha brûlés – dont seulement 2 ha au cours de l’été – le bilan des incendies de forêt dans le Gard est satisfaisant en 2014. Ce résultat est dû à la combinaison d’une météorologie favorable durant l’été, d’un dispositif estival de surveillance et d’intervention précoce efficace, et d’un bon maillage des massifs forestiers par les équipements – pistes et points d’eau – de Défense des Forêts Contre l’Incendie.

Si ce bilan est satisfaisant, il n’est pas pour autant la garantie que le risque feux de forêt a disparu de notre département, bien au contraire. L’absence de grands feux depuis plusieurs étés a en effet pour conséquences un accroissement de la végétation combustible et dans le même temps une moindre conscience du risque parmi la population.

La prévention des incendies de forêt dans un département méditerranéen ne se résume pas au seul dispositif de surveillance mis en place par les pouvoirs publics pendant la période estivale. Elle repose sur un ensemble d’actions individuelles ou collectives à mettre en œuvre tout au long de l’année. Parmi elles, figure la réalisation du débroussaillement réglementaire, prévu par l’arrêté préfectoral du 8 janvier 2013 relatif au débroussaillement réglementaire destiné à diminuer l’intensité des incendies de forêt et à en limiter la propagation

http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la- population/Risques/Gestion-du-risque-feu-de-foret

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*