La bonne pratique du mois d’octobre : Le guide des élus de la ville d’Amiens

Pour la réouverture du blog, le PAVILLON ORANGE reprend ce rendez mensuel : Les « BONNES PRATIQUES », toujours pas chères mais qui peuvent se révéler fort utiles.

LE GUIDE de L’ ĒLU

Quel que soit le dispositif d’astreinte retenu par le maire pour assurer ses responsabilités dans le domaine de la sauvegarde des populations, telles que fixées par la loi de 2004, dite de modernisation de la Sécurité Civile, chaque élu (encore plus que chaque citoyen) est non seulement premier acteur de sa sauvegarde mais aussi artisan de la sauvegarde collective.

S’il assure l’astreinte, l’élu se doit de connaitre le PCS, les potentiels de la municipalité, les services régaliens qui assureront les secours sous l’autorité du DOS, le dispositif ORSEC… Certes, il n’aura qu’à agir sur le dispositif de sauvegarde, mais cela ne peut se faire sans coordination avec les secours.

Ce guide de l’élu est un petit document qui non seulement lui permet de bien appréhender sa fonction et ses responsabilités, mais lui servira aussi de check liste s’il est amené à déclencher le PCS. Ce guide attirera son attention sur des points sensibles et sur des bévues à éviter. Vous comprenez qu’il ne s’agit pas d’un résumé du PCS, mais d’un guide opérationnel à disposition de chaque élu d’astreinte. Qui sait, un jour, même l’élu le plus entrainé, exercé, expérimenté sera peut être gagné par le stress, ce petit guide lui servira de bouée de secours.

Cette bonne pratique, réalisée  par la Ville d’Amiens est utile à l’ensemble des élus. En effet, si la loi de 2004 a placé le citoyen au cœur du dispositif, l’élu se doit d’être un citoyen exemplaire et averti. Pour cela, il pourrait se contenter de connaitre le DICRIM et d’être prêt comme simple citoyen conformément aux prescriptions municipales. Mais le jour du marché ou en d’autres circonstances, il peut être approché par un citoyen qui veut un renseignement sur ses obligations de sauvegarde ou sur les bons réflexes qu’il devra avoir en cas d’inondation, d’explosion, de feux, de pollution, de neige, de chute d’avion…Quel effet aurait sur ce citoyen, une réponse du genre : « Alors cela, c’est du domaine du Premier Adjoint ! ». La sauvegarde est l’affaire de tous…Ne l’oublions pas.

Guide pratique Elus Amiens

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*