La capitale française des assurances labellisées Pavillon Orange

La ville de Niort, située dans le département des Deux Sèvres voit sa politique de sauvegarde et de protection des populations labellisées « Pavillon Orange » par le Haut Comité Français pour la Défense Civile (HCFDC). Cette reconnaissance est d’autant plus significative que cette préfecture Deux-sévrienne est qualifiée, depuis 1970, de « capitale des assurances ».

PCS Resilience Niort_PavillonOrange

En effet, Niort abrite aujourd’hui de nombreux sièges sociaux de mutuelles, dont la mission essentielle est de protéger le citoyen contre les risques du hasard qui les menace dans leur personne comme dans leurs biens. Implantées tout autour de la ville, la Maaf, la Macif, la Maif et la Smacl ont été rejointes par Altima, Ima et Socram, ainsi que par Groupama.

Aussi, dans une ville où la majeure partie de ses administrés travaillent dans le secteur de la prévention et de la protection des biens et des personnes, la démarche de la municipalité de faire évaluer le caractère opérationnel de son organisation en situation de crise, est un acte fort. Le label « Pavillon Orange » est décerné depuis 2009 aux communes qui répondent à un certain nombre de critères en termes de sauvegarde et de protection des populations face aux risques et menaces majeurs, et qui ont notamment réalisé un Plan Communal de Sauvegarde. Cette labellisation Pavillon Orange salue l’action volontariste de la municipalité, mise en œuvre par les Elus et agents communaux.

Les 58 000 Niortais pourraient être confrontés à des aléas climatiques, comme la neige, la sécheresse, ou la canicule. Mais ils sont également potentiellement exposés à cinq risques majeurs, des événements caractérisés par leur faible fréquence et leur énorme gravité : une inondation consécutive au débordement de la Sèvre niortaise; des secousses sismiques; la rupture du barrage de la Touche-Poupard, situé en amont de Niort; une explosion ou un incendie au dépôt de gaz liquéfiés Sigap-Ouest; un accident lié au transport de matières dangereuses (route, rail ou gazoduc).

En 1982, le pic de crue de la Sèvre a atteint 14m15 à la station des Vieux-Ponts, alors que la cote normale du fleuve est de 12m. La commune a alors connu l’une de ses plus fortes inondations. En 2007 et 2008, la Sèvre est à nouveau sortie de son lit, mais dans des proportions bien moindres. Comme une partie importante de la population niortaise s’est établie en zone inondable, les habitants sont invités à implanter des dispositifs provisoires d’étanchéité pour se protéger des entrées d’eau en constituant des stocks permanents de matériaux, tels que des parpaings ou briques, du sable et du plâtre, des bastaings, etc…

Une direction de projet Prévention des risques majeurs et sanitaires est chargée de prévoir les conséquences de ces événements s’ils venaient à se produire et d’élaborer des plans d’intervention en cas d’alerte. Pilotée par Pascal Lacroix, elle a également pour mission d’informer la population, en liaison avec la préfecture et les services de l’Etat. Elle dépend de la délégation générale au développement durable et à l’évaluation des politiques publiques dont Dominique Jeuffrault et Michel Pailley sont les élus référents.

Plaquette sur les risques majeurs éditée par la Ville de Niort (2011)

La ville de Niort présentée par Wikipédia

Niort est une commune du centre-ouest de la France, chef-lieu du département des Deux-Sèvres (région Poitou-Charentes) dont Jérôme Baloge en est le maire depuis 2014. Commune la plus peuplée du département, c’est aussi la troisième commune de Poitou-Charentes par le nombre d’habitants (57 813 en 2011) derrière Poitiers et la Rochelle, et la quatrième agglomération de la région.

Niort est d’autre part le siège de la communauté d’agglomération de Niort, regroupant 149 220 habitants (2010). Son aire urbaine regroupe 77 communes et 151 254 habitants (délimitation et chiffres de population de 2010).

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*