La police municipale une nouvelle fois en deuil

La police municipale une nouvelle fois en deuil (communiqué de la fédération autonome de la Police Municipale 34-30)
police_deuil Après les actes de barbarie d’hier, qui ont endeuillé la France et frappant au cœur de nos libertés (la presse) et faisant 12 morts, lâchement abattus dont deux collègues de la Police Nationale, c’est la Police Municipale qui est attaquée !

Aujourd’hui, nous pleurons la mort d’une jeune collègue, non armée, qui a été tuée en service sur une mission des plus banales de la voie publique.

Cet acte, aussi barbare soit-il, doit renforcer notre détermination à défendre la République et nos concitoyens. Faut-il encore en avoir les moyens !

Avec des armes de guerre, la France est attaquée. La réponse de l’Etat Français doit être à la hauteur des attaques que nous venons de subir.

La position de la FADPM 34-30 est celle d’une organisation syndicale endeuillée qui souhaite rester digne, professionnelle et respectueuse du deuil qui touche la Police Française.

L’heure n’est pas pour le moment à la polémique, mais rapidement nous devons obtenir du gouvernement des mesures concrètes et des actions visant à protéger, ceux qui dans les villes, les villages sont chargés d’assurer la protection des populations.

Les élus locaux, de toutes les tendances politiques doivent prendre conscience que la police municipale, par cette attaque, est touchée car elle représente la FORCE et l’ACTION PUBLIQUE dans les territoires.

Il est temps de réunir toutes les instances nationales pour ENSEMBLE trouver les moyens adapter pour exercer notre profession à laquelle nous sommes tous très attachés.

Notre volonté d’assurer un SERVICE PUBLIC de qualité reste entière, mais nous devons être épaulés par la République.

A l’accord de votre hiérarchie, nous appelons les collègues à porter les blasons barrés d’un bandeau noir en signe de deuil pendant huit jours.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*