La réalité augmentée rapproche le formateur de l’apprenant

Proposer de guider une personne en incrustant les manipulations à effectuer sur une machine dans le champ de vision de la personne qui apprend peut faciliter l’acquisition de savoir-faire. Guider un employé ou un apprenant à distance dans la manipulation ou la réparation d’une machine n’est pas toujours une mince affaire. Cela, que ce soit pour le formateur, qui n’a pas la machine face à lui. Mais également pour l’employé ou la personne en formation, si elle ne connaît pas assez bien les rouages ni même le jargon associé. De ce constat, un chercheur de l’Université d’Osaka, Eimei Oyama, a travaillé sur un système qui exploite le principe de réalité augmentée. Il a mis au point un système de guidage à distance portatif, le Wearable Behavioural Navigation System, qui permet à un expert de voir l’objet défaillant et de guider la personne en face de la machine, à l’aide de lunettes.

Visualiser les gestes pour mieux les répéter

En fait, les deux parties doivent porter un casque et des lunettes de projection. Chacun des casques comporte une webcam. Celle placée sur le casque de la personne sur place lui permet d’envoyer les images de la machine à l’expert. La seconde permet à ce dernier d’envoyer l’image de ses mains. Les mains sont alors projetées sur les lunettes du collaborateur qui doit réparer ou apprendre, et se superposent à ce que celui-ci voit en face de lui. Ainsi, l’expert peut montrer à l’apprenant quels sont les gestes à accomplir pour réparer la machine.

Le dispositif a à l’origine été conçu pour permettre d’apporter les premiers secours à une personne blessée. Mais Eimei Oyama espère que dans le futur celui-ci permettra par exemple à n’importe qui de réparer sa machine à laver avec l’aide d’un réparateur ou même de préparer un repas assisté par un chef.


WEARABLE BEHAVIOR NAVIGATION SYSTEM (VF) par Netexplo

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*