L’AMF 33 invite le Pavillon Orange à propos des RCSC

Le 29 septembre dernier, l’AMF 33 a réuni plusieurs municipalités à Cestas (33) pour une information sur les réserves communales et citoyennes.

Le général (2s) François Vernoux, fondateur du Pavillon Orange qui ouvrait les présentations, avant la Gendarmerie, a orienté ses propos sur une idée force : Une Réserve communale de sécurité civile (RCSC), pour quoi faire ?

Et de revenir sur les fondamentaux opérationnels d’une bonne sauvegarde :

  • Chasuble RCSC
    Chasuble d’un volontaire de réserve communale de sécurité civile. Source : salondeprovencebonsplans.com

    Rédiger un PCS pour recenser les risques majeurs qui pèsent sur la commune (sources : le DDRM et l’histoire locale), évaluer les enjeux et les conséquences. Ensuite, il s’agit de programmer des préventions et des protections au niveau communal en complément de ceux réaliser par l’État, le département, le bassin de risques… La commune doit se préparer à faire face en organisant un PCC, en rédigeant des fiches reflexes et des fiches actions, en regardant ce qui peut être pris en compte par la Police municipale et les services communaux. Neuf fois sur dix, le besoin d’une création de réserve communale apparait. On établit alors ses missions et on en déduit son format et son organisation. Le questionnaire du Pavillon Orange vous offre la possibilité d’une évaluation gratuite d’un tel dispositif. Pour y accéder, il suffit de s’inscrire en ligne et de répondre aux quelques 400 questions classées par capacités opérationnelles.

  • Rédiger et diffuser le DICRIM afin que chaque citoyen soit le premier acteur de sa sauvegarde (loi de 2004) et en fonction de ses moyens artisan de la sauvegarde collective sous la direction du Maire, Directeur Opérationnelle de la Sauvegarde, mission qui lui revient même s’il n’est plus Directeur des Opérations de Secours. Chaque habitant peut donc être soit citoyen ressource ou volontaire à servir bénévolement au sein de la RCSC.

Les missions d’une RCSC vont de la sensibilisation de la population, à l’aide aux sinistrés en phase post-urgence, en passant par des formations dans les écoles, l’organisation de manifestations communales et naturellement des actions de soutien et d’entraide aux cotés des secours, sans oublier les nombreuses actions de prévention et de protection avant et pendant la crise.

Les organisations des RCSC sont aussi très variées comme le souligne régulièrement ce blog (ici http://www.pavillon-orange.org/blog/?tag=reserve-communale-de-securite-civile et . Ces réserves doivent répondre aux besoins locaux et au recrutement des volontaires. La mixité intergénérationnelle est toujours un plus.

Un fondamental opérationnel s’impose : Formations, entraînements et exercices. Il s’agit d’une trilogie impérative si vous souhaitez que le volontariat soit efficient, telle qu’explicitée dans « Conduire les Opérations Communales de Sauvegarde / Partie II chapitre 5 », TERRITORIAL EDITIONS.

Le général Vernoux a conclu sa présentation en témoignant de la satisfaction des maires qui se sont dotés de RCSC et des services rendus par celles-ci lors des catastrophes passées.

Osez la RCSC sans modération !

 

RAPPEL : les AMF départementales peuvent demander des interventions de sensibilisation à l’équipe du Pavillon Orange. Contacter le Général Vernoux au 06 01 91 65 85.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*