Le Pavillon Orange fait la promotion des réserves communales à Secours Expo  

Le Salon Secours Expo s’est tenu du 4 au 6 février dernier au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Près de 150 professionnels du secourisme, des soins d’urgence et de la prévention ont échangé à cette occasion lors de débats et de conférences. Le Général Vernoux était sur place.

Source : lesevenements.fr
Source : lesevenements.fr

Lors de trois conférences, le Général François Vernoux, fondateur du Pavillon Orange, a témoigné des bonnes pratiques des villes lauréates.

Jeudi 4 février, la table ronde de l’après-midi portait sur les types de réserves existants à ce jour. De la réserve militaire à la réserve communale de sécurité civile (RCSC), on note de grandes différences pour un même vocable! Fort de ses contacts et de ses audits, le Général Vernoux a témoigné de la performance des volontaires des RCSC. Là où elles existent, il y a de belles choses ! Et un engagement citoyen qui mérite d’être salué !

Il a conseillé aux maires de se poser la question : à la lecture de mon PCS, quel est mon besoin en terme d’intervenants? Une fois les missions des citoyens ressources attribuées, et celles relevant des services municipaux ou pouvant être confiées par convention à des associations définies, il est facile de modéliser la réserve dont a besoin la commune. Dans ces temps de restriction budgétaire, il est bon de souligner que la création d’une réserve communale n’est pas onéreuse. Elle réclame volonté politique du Maire, attention envers les volontaires, un peu d’organisation et une bonne animation. La réserve communale n’est pas un club mais elle peut tisser des liens intergénérationnels de qualité. Elle s’impose pour toutes les actions  de proximité à mettre en place rapidement (point de regroupement dont la disponibilité doit être contrôlée régulièrement, centre d’accueil provisoire, mise en place de barrières…) et peut jouer un rôle déterminant dans la diffusion de la culture du risque.

Enfin, argument déterminant : les volontaires bénéficient d’une protection juridique.

Mesdames et Messieurs les Élus, osez la réserve communale !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*