le Président de la République précise l’architecture et le fonctionnement du futur SAIP

Lors de la clôture du 118e Congrès des Sapeurs Pompiers, le Président de la République a évoqué le futur Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) et précisé l’architecture de ce nouvel outil opérationnel d’alerte.

Pour avertir les populations, la diffusion de l’alerte sera transmise, bien sûr, par des sirènes, mais également par des messages diffusés à la radio, à la télévision, et sur les téléphones portables. Pour le Chef de l’Etat, « Il me semble quand même normal dans un pays où tout le monde a la téléphonie mobile que les services de secours puissent, en cas de crise, isoler un bassin de population et prévenir les gens de la catastrophe qui arrive par un message sur leur téléphone portable »

Extrait du discours de Nicolas Sarkozy au Congrès des Pompiers sur le SAIP

Je veux également évoquer un outil qui me tient particulièrement à cœur : le futur Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP), parce que c’est vraiment le cœur de votre métier. Les troubles climatiques sont de plus en plus fréquents, de plus en plus virulents et surtout, – ce qui est absolument exceptionnel – , de plus en plus localisés. Aujourd’hui la mise sous alerte climatique de tout un département n’est pas forcément pertinente. On peut avoir une grande partie du département totalement laissée en dehors de la crise et quelques cantons ayant à faire face à des phénomènes de véritables tornades. Il faut donc un réseau d’alerte qui permette de toucher la population.

Nous avons lancé une procédure de marché. Il nous faut un nouvel outil opérationnel pour avertir les populations par la diffusion d’une alerte transmise, bien sûr, par des sirènes, mais également par des messages diffusés à la radio, à la télévision, et sur les téléphones portables. Il me semble quand même normal dans un pays où tout le monde a la téléphonie mobile que les services de secours puissent, en cas de crise, isoler un bassin de population et prévenir les gens de la catastrophe qui arrive par un message sur leur téléphone portable. Cela me semble plus important que la dernière dépêche urgente sur tel ou tel sujet qui ne nous concerne pas forcément. Je crois que c’est même crucial parce qu’il ne faut pas que vous, les sapeurs-pompiers, risquiez votre vie pour aller chercher des gens qu’on aurait parfaitement pu prévenir en vous évitant ainsi d’aller les chercher. C’est le devoir de la société de mettre en œuvre ce système. Monsieur le Ministre de l’Intérieur, je compte beaucoup là-dessus parce que nous en sommes parfois restés au temps du Moyen Age. Peut-on penser qu’un haut-parleur, en pleine nuit, sous des trombes d’eau, c’est très efficace ? Voyez, Monsieur le Maire, – je travaille décidément pour le confort des maires – , le téléphone portable, c’est mieux que de demander à la mairie, dans un village de 300 ou 400 habitants, d’aller frapper à toutes les portes pour avertir les gens de la catastrophe. Ce n’est pas digne du système de secours qui est le nôtre.

Discours intégral : http://www.elysee.fr/president/les-actualites/discours/2011/118eme-congres-de-la-federation-nationale-des.12070.html

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*