Mesure du niveau de la mer : l’expertise reconnue du SHOM

Le SHOM exerce les attributions de l’Etat en matière d’hydrographie générale au bénéfice de tous les usagers de la mer conformément aux obligations internationales de la France, définies notamment par la convention internationale SOLAS pour la sauvegarde de la vie humaine en mer et par la convention des Nations unies sur le droit de la mer. Elles s’appliquent en assurant le recueil, l’archivage et la diffusion des informations officielles nécessaires à la navigation maritime.

Ainsi, fort de son savoir-faire en matière d’observation des hauteurs d’eau, le SHOM est systématiquement impliqué dans la contribution française au développement des systèmes d’alertes de chaque bassin océanique. En métropole, le SHOM est sollicité par le CEA dans le cadre de la mise en place du centre national d’alerte aux tsunamis (CENALT) pour la Méditerranée et l’Atlantique nord-est, ouvert depuis le 1 juillet 2012 (articlel ci-dessous). A ce titre, cinq nouveaux marégraphes ont été installés en Méditerranée où le risque est le plus significatif, et l’ensemble du réseau marégraphique du SHOM (33 stations RONIM en métropole) a été modernisé pour transmettre les données en temps réel vers le CENALT.

SHOM_submersionPar ailleurs, l’expertise du SHOM dans les domaines de l’hydrographie, de la sédimentologie et de l’acoustique sous-marines a été mobilisée pour participer aux travaux initiés par la direction générale de la prévention des risques (DGPR) sur des études relatives aux niveaux extrêmes historiques et statistiques, ainsi que les prévisions côtières dans le cadre des plans submersions rapides et de la vigilance vagues-submersions, ou encore la contribution à la mise à jour des guides de rédaction des plans de prévention des risques littoraux. La participation du SHOM à ces actions s’avère capitale auprès des élus et responsables publics qui gardent en mémoire les conséquences du passage de la tempête Xynthia.

SHOM_mesure_niveau_mer

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*