GARD (30) : état d’avancement des PCS à fin juillet 2010

Le Conseil Général du Gard et les syndicats de bassin versant du Vidourle et des Gardons qui apportent un appui technique et financier aux communes souhaitant mettre en place un PCS, viennent de publier dans l’observatoire du risque d’inondation, un bilan sur l’état d’avancement de ces outils de planification à fin juillet 2010.

Sur les 353 Communes du Gard, 155 ont l’obligation de réaliser un Plan Communal de Sauvegarde. Pour mémoire, les PCS sont obligatoires dans les communes couvertes par un Plan de prévention du Risque Inondation (PPRI) ou un Plan particulier d’Intervention (PPI) approuvé. Ainsi, dans le Gard, il y 120 communes soumises à PPRI, 16 à PPI et 19 qui cumulent un PPRI et un PPI.

Sur les 155 communes soumises à obligation, l’état d’avancement à juillet 2010 des Plans Communaux de Sauvegarde se réparti de la façon suivante :
Pas de PCS : 42
PCS en projet : 9
PCS en cours : 38
PCS finalisé : 7
PCS approuvé : 52

Source: Service de l’Eau et des Rivières – CG30 et SMI du Vidourle

Quant aux communes non soumises à obligation (197), 21 ont un PCS approuvé (en projet : 18, en cours : 12, finalisé : 1)

Commentaires de l’Observatoire :
Actuellement, 44% des communes du Gard sont soumises à une obligation de réaliser un Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Ce chiffre a augmenté de 8% en juillet 2008 avec l’approbation des PPRI Gardon amont et Moyen Vidourle qui ont contraint 43 communes supplémentaires à réaliser un PCS.

A l’échelle des bassins versants, on a des hétérogénéités : 66% sur le bassin versant du Rhône, 64% sur le Vidourle et le Vistre – Rhony, 52% sur les Gardons, 50% sur l’Ardèche, 20% sur la Cèze et 10% sur l’Hérault. Sur le Tarn – Dourbie, aucune commune n’a cette bligation.

Ces disparités sont dues à un décalage dans l’avancement des Plans de Prévention du Risque Inondation (PPRI) sur certains bassins versants. Par ailleurs, les communes du bassin versant du Rhône aval soumises à un Plan de Surface Submersible n’ont plus cette obligation car le PSS n’est plus considéré comme un PPRI depuis 2007.

Si on observe l’état d’avancement des PCS dans les communes soumises à obligation, en juillet 2010, on a une moyenne départementale de 73% des communes engagées dans une démarche PCS (6% ont un PCS en phase préparatoire, 24% ont un PCS en cours de réalisation, 9% ont un PCS finalisé et 34 % un PCS approuvé (soit 52 PCS approuvés).

On retrouve des pourcentages similaires à l’échelle des bassins versants sauf sur l’Hérault où étant donné le faible nombre de communes soumises à obligation (3 au total), 100% des communes ont un PCS approuvé. C’est sur le bassin du Rhône que l’on a un plus grand nombre de PCS approuvés (56%). Sur le bassin de l’Ardèche, 50% des communes ont un PCS approuvé, les autres 50% ne sont pas engagées dans la démarche (sur un total de 6 communes).

Certaines communes n’ayant pas encore l’obligation se sont aussi engagées dans la démarche (au total 26% sur le Gard) : il s’agit de communes couvertes par un PPRI prescrit ou un PSS qui ont vécu une crise grave en 2002, 2003 ou 2005. Il y a 21 PCS approuvés dans ce groupe de communes.

Si on regarde l’évolution des PCS dans le temps depuis 2003, on observe une très forte croissance du nombre de communes engagées dans la démarche qui s’explique par la création d’un programme d’aide technique et financier (en février 2004, établi dans le cadre du Schéma Départemental de Prévention contre le Risque Inondation) et le nombre de crues ayant affecté le Gard ces dernières années. L’approbation des PPRI du Moyen Vidourle et du Gardon amont en juillet 2008 a donné un nouvel élan à la démarche. 125 sur 165 communes engagées (soit 76%) bénéficient d’un appui technique du Conseil Général du Gard ou du SMI du Vidourle pour la mise en place de leur PCS.

Le nombre de PCS approuvés a augmenté lentement et progressivement les trois premières années (2003-2005) puis s’est accéléré depuis 2006, les effets du programme commençant juste à pouvoir être mesurés étant donné qu’il faut une moyenne de 18 mois pour réaliser et approuver un PCS. On totalise en juillet 2010, 73 PCS approuvés dans le département du Gard.

Carte de l’état d’avancement des PCS à fin juillet 2010 : http://orig.cg-gard.fr/tab/compcs/plonearticle_…

Share Button

Exercices PCS de Lambesc et de Pelissanne

Les 12 et 14 mai 2009, deux exercices de crise sismique à l’échelle communale ont été réalisés dans deux communes de Lambesc et de Pelissanne (Bouches-du-Rhône-13),. Ils se sont déroulés dans le cadre de la commémoration du centenaire du séisme de Provence du 11 juin 1909 et s’inscrivent dans le « Programme National de Prévention du Risque Sismique » (Plan Séisme).

Ces exercices communaux de crise sismique ont servi de test des Plans Communaux de Sauvegarde constitués dans chaque commune.
Afin de mener à bien ces exercices, un comité de pilotage a été mis en place, dirigé par le Service Départemental des Incendies et des Secours des Bouches-du-Rhône, et constitué par les représentants des services ou organismes suivants : commune de Lambesc, commune de Pelissanne, Education Nationale, Communauté de Communes du Pays d’Aix, Communauté de Communes de l’Agglopole Provence, Direction Régionale de l’Environnement, de l’Agriculture et du Logement (DREAL) et le BRGM.

Ce comité s’est réuni pendant près d’une année pour préparer les exercices communaux sur les deux communes.

Le montage, la réalisation et le retour d’expérience de ces deux exercices font l’objet :

– d’un livret d’annexes composé de tous les documents utilisés dans le cadre des exercices (note de présentation des exercices, scénario, dossiers terrain…) ;
– d’un livret intitulé « Atlas de crise sismique » présentant l’atlas de crise et les différentes étapes pour le réaliser. L’atlas de crise est un document regroupant l’ensemble des cartes de dommages causés par le séisme simulé. Les cartes sont issues de simulations scientifiques. Ce document est indispensable au montage de l’exercice car il permet d’injecter les évènements qui vont rythmer le scénario d’exercice.
– d’un film (support dvd) tourné pendant les deux journées d’exercice. Ce film présente étape par étape le montage, la réalisation et le retour d’expérience menés sur les exercices communaux de crise sismique sur Lambesc et Pelissanne.

Les documents utilisés pour la préparation et de déroulement des exercices ont été rédigés par le SDIS13, les documents scientifiques ont été conçus par le BRGM.

Film : http://www.youtube.com/watch?v=Wxm7hiGvr_Y&feat…

Rapport : http://www.seisme-1909-provence.fr/IMG/pdf/Rapp…

Share Button