Salaise-sur-Sanne : un diagnostic de perception des risques industriels

La Commune Isèroise de Salaise-sur-Sanne a fait réaliser un diagnostic pour connaître la perception qu’ont les Salaisiens des risques générés par l’industrie très présente sur le territoire, comme en témoigne la vue aérienne ci-dessous.

Accompagnés par l’ICSI, ils ont demandé au CESSA de travailler sur deux axes :
1. Comment vit-on avec le risque industriel à Salaise/S.?
2. Quel type de dispositif participatif mettre en place ?

Les chercheurs viennent de rendre leur copie sur le premier point.

Les principaux enseignements de l’enquête

– Le rapport au risque est différent si on est Salaisien depuis longtemps ou nouvellement arrivé sur le territoire. Les personnes n’ayant pas grandi dans cet environnement sont plus sensibles à la présence des installations classées.

– Le rapport au risque est complexe. En effet, les risques sont identifiés comme un enjeu majeur. La population est attentive à l’environnement industriel. Pour autant, cela ne se traduit pas dans les faits (évitement des zones proches des industries) et le risque est considéré comme moins inquiétant que la maladie.

[Quelques chiffres : 21% de personnes interrogées pensent que les risques devraient être plus prioritaires. Le sentiment d’exposition atteint 80% des personnes interrogées. A noter également que 25 % s’estiment plus exposés que 10 ans auparavant.]

– La confiance dans les autorités : les deux acteurs, à qui les personnes interrogées font confiance, sont les pompiers et la mairie. Les industriels et la sous-préfecture inspirent plus de la défiance.

– Un désir d’engagement qui est orienté vers les exercices et les risques sanitaires. 62% sont intéressés par des exercices d’évacuation, aspect concret des risques. Par ailleurs, les nuisances générées par les usines constituent une thématique qui suscite beaucoup d’intérêts et pourraient être une porte d’entrée sur le risque.

Ce diagnostic sera l’objet de plusieurs présentations publiques, auprès de l’équipe municipale, des Salaisiens et des plus jeunes. Ensuite, la deuxième étape pourra être enclenchée ! L’équipe municipale devra définir comment associer la population à la réflexion sur le développement économique et industriel de cette plateforme et de l’ensemble du site industrialo-portuaire.

En savoir plus : http://www.amaris-villes.org/actualites-agenda/actualites/108-a-salaise-sur-sanne-on

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*