Sécurité des terrains de camping : un guide pour les Elus

Le camping a considérablement évolué au cours des dernières décennies pour devenir la première forme d’hébergement touristique marchand en France avec près de 8600 terrains et 900 000 emplacements qui permettent à cette hôtellerie de plein air de comptabiliser plus de 104 millions de nuitées en 2010. De son côté, les règles juridiques, normes et mesures sur lesquelles reposent la sécurité des terrains ont elles aussi évolué, en particulier lors de l’adoption de la loi paysage en 1993, de la loi de modernisation de la sécurité civile en 2004, de la réforme du code de l’Urbanisme en 2007 et de l’adoption de la loi de modernisation et de développement des services touristiques en 2009, mais reposent sur plusieurs codes – Urbanisme, Environnement, Forestier, Tourisme, … – dans le respect des principes de déconcentration et de décentralisation.

La sécurité des terrains de campings repose sur une attention de tous les instants et sur une révision périodique des procédures et des dispositifs. Aussi, les administrations de tutelle, les communes d’accueil, les professionnels et les consommateurs se sont donc accordés sur la nécessité de rappeler à l’ensemble des parties concernées quels étaient les fondamentaux sur lesquels repose cette sécurité, qu’ils soient du domaine législatif, réglementaire, des bonnes pratiques (notamment issues des arrêtés préfectoraux) ou bien encore du simple bon sens.

Fruit de cet accord, un guide pratique à l’attention des élus, des professionnels et des services de l’Etat vise à recenser ces fondamentaux, tout en pointant l’importance de la coordination des dispositifs entre les communes d’accueil des campings et les gestionnaires de terrains. Ce guide, qui offre plusieurs niveaux de lecture, traite ainsi aussi bien :
– de la qualification et de la gestion des risques naturels et technologiques dans les communes d’accueil des campings (1),
– des règles d’implantation et d’exploitation des campings (2),
– du dispositif d’alerte et de mise en sécurité (3),
Il propose également, sous forme de fiches pratiques (4), le rappel des règles juridiques et des bonnes pratiques, pour le secteur du camping, visant à préparer et à traiter chaque type de risque et d’événement, qu’il soit externe (naturel ou technologique) ou interne (incendie notamment).

Le maire est directement concerné par la sécurité des campings

En effet, le maire est le premier garant de la sécurité des populations. Responsable de la police municipale (santé, sécurité, salubrité publique,…), il doit connaître les risques spécifiques au territoire de sa commune et adopter les mesures nécessaires à la gestion de ceux-ci comme l’élaboration d’un DICRIM et d’un PCS. En fonction des conclusions auxquelles l’élaboration de ces différents documents peut conduire, le maire peut décider, en dernier ressort, de l’interdiction d’implantation d’un terrain de camping ou de prescriptions de sécurité particulières que le gestionnaire du camping devra mettre en place. Le rôle de la commune est donc primordial en cela qu’elle émet son avis sur le choix d’implantation du terrain de camping, en premier lieu, au regard du risque connu.
En tout état de cause, il est fortement conseillé aux communes d’inclure dans leur plan communal de sauvegarde, une procédure « camping » dans laquelle seront définies les actions à déployer vers cet enjeu dès lors où la vulnérabilité de celui-ci était avérée.

guide-securite-campings2011>

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Une réflexion au sujet de « Sécurité des terrains de camping : un guide pour les Elus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*