Séismes et coups de mer en Méditerranée

Tôt ce matin, un séisme de magnitude 6,1 a secoué les fonds méditerranéens, à proximité de l’enclave de Melilla. Les dégâts sont uniquement matériels et demeurent limités. Cet événement est cependant l’occasion de se remémorer quelques épisodes ayant marqué la Côte d’Azur et la Riviera du Ponant.

En Méditerranée, les tsunamis sont rares et d’intensité modérée. La masse d’eau, la topographie des fonds marins et les relativement faibles magnitudes des séismes (6,5 étant considéré comme un maximum) ne permettent pas le développement d’importants mouvements d’eau verticaux. La plupart des raz-de-marée sont causés par des éboulements sous-marins, ou bien par des tempêtes.

La fausse alerte de tsunami en Corse en avril 2015 ne doit pas faire oublier que la Méditerranée a plusieurs fois été le théâtre d’épisodes météorologiques causant des dégâts plus ou moins importants. Un raz-de-marée a ainsi ravagé la côte niçoise en 1979, faisant plusieurs victimes et causant d’importants dommages. Une vague de 2,5 à 3,5 mètres avait alors englouti la plage de Salis à Antibes.

Le site du Centre d’Alerte aux Tsunamis (CENALT) analyse l’activité sismique en Méditerranée et informe quant aux risques de tsunamis.
Pour en savoir plus sur ses activités : Le défi de l’alerte aux tsunamis en Méditerranée – LeMonde.fr
Pour en savoir plus sur les phénomènes de raz-de-marée en Méditerranée et l’historique de ces évènements : http://www.azurseisme.com

Épicentre du séisme du 25 janvier 2016 - Source : LeMonde.fr
Épicentre du séisme du 25 janvier 2016 – Source : LeMonde.fr
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*