ALMA 2014 : un exercice pour préparer les armées à faire face à une crue de la Seine

Du 1er au 5 décembre 2014, un exercice de simulation en cas de crue de la Seines s’est déroulé au camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines (78).  Dénommé ALMA, cet exercice en salle visait à tester la chaîne de commandement opérationnel ainsi que le dialogue civilo-militaire dans les conditions d’une crise réelle.

ALMA_exercice

Dans la perspective d’une crue majeure de la Seine, telle que les Franciliens l’ont connue en 1910, les armées mettraient en œuvre le « contrat protection TN 10 000 », qui prévoit le déploiement de 10 000 hommes en cinq jours avec un préavis de 72h dans la zone de Paris (plan Neptune). Face à cette éventualité, il est donc nécessaire de s’entraîner.

A cet effet, ALMA 2014 a permis de tester la chaine de commandement opérationnel,  ainsi que le dialogue civilo-militaire et l’organisation du soutien logistique, dans les conditions d’une crise réelle. Avec plus de vingt organismes représentés, trois centres opérationnels activés et environ 150 joueurs, cet exercice a vu pour la première fois une participation conjointe de nombreux organismes civils et militaires, notamment le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), les forces terrestres et la préfecture de police de Paris.

Dirigé par le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, en présence  du général de division Thierry Coqueblin, chef d’état-major de la zone de défense de Paris, et du général de brigade Henry Bazin, général adjoint engagement,  ALMA 2014 s’inscrit dans un cycle de montée en puissance de la préparation opérationnelle des armées face au risque de crue, et ouvre la voie à des entraînements de plus grande ampleur.

Sources : EMZD Paris

Share Button