La SAUVEGARDE des POPULATIONS DECORTIQUEE devant les MAIRES du 35

« Je remercie le général VERNOUX pour son intervention, car ce ne fût pas un exposé de plus, mais une présentation pragmatique illustrée d’exemples accessibles même par les petites communes »

sauvegarde Maires_ 35

Ainsi, s’est exprimée Madame la Sénatrice Françoise GATEL, Présidente des Maires d’ILLE et VILAINE, vendredi 17 janvier, au village des communautés territoriales à CESSON SEVIGNE où était venue une bonne cinquantaine de Maires du département.

Sauvegarde AMF 35Sur demande de l’association, le format horaire était réduit à 2 heures. Cela a laissé place à de nombreux focus sur des thèmes pratiques : analyse des risques, promotion de la culture de sauvegarde chez les élus, agents et la population, organisation du PCC, des points de regroupement et des centres d’accueil, le PCS avec ses fiches, le DICRIM et son actualisation, la réserve communale et les citoyens ressources…Et pour ceux qui sont resté au-delà des 2 heures, quelques conseils ont été proposés pour une bonne communication de crise.

Le BLOG a été présenté. L’intérêt du questionnaire du PAVILLON ORANGE a été aussi mis en valeur, tant pour ceux qui sont en train d’établir leur PCS et leur dispositif opérationnel qui y trouveront un bon complément au mémento de la DGSCGC, que pour ceux qui souhaitent évaluer leur situation actuelle et trouver des marges de progrès…

Madame GATEL s’est félicitée de la présence de l’Adjoint au Maire et de la DGS de GUICHEN, la seule ville PAVILLON ORANGE du département. Espérons qu’en 2015 de nombreuses communes du 35 rejoignent la liste des villes labellisées. Le label est certes une reconnaissance du travail souvent obscur des équipes communales, l’affichage de la volonté politique municipale dans ce domaine, mais c’est surtout la possibilité chaque année d’évaluer votre dispositif et de trouver de nouvelles pistes de progrès (car le questionnaire s’enrichit des bonnes pratiques mises en œuvre par les villes PO) et enfin, c’est un excellent vecteur d’information vers chaque citoyen afin qu’il fasse sienne l’introduction de la loi de 2004 : « Le citoyen est le premier acteur de sa sauvegarde et concours à la sauvegarde collective »

Share Button