Pavillon orange : audit du dispositif « sauvegarde de la population » de la ville de FEYZIN (69)

Le 5 avril, le général (2s) François VERNOUX, expert fondateur du label PAVILLON ORANGE a effectué un audit du dispositif « sauvegarde de la population » de la ville de FEYZIN (69).

Cet audit s’est déroulé sur la base de l’auto évaluation de la municipalité, dans l’esprit du label, c’est-à-dire la recherche permanente des pistes de progrès.

En lieu et place des contrôles formels, peu productifs, l’auditeur s’est efforcé de faire découvrir aux élus et agents, participant à la journée, les marges de progrès des 11 chapitres du questionnaire pouvant être mises en œuvre à court ou moyen termes.

Ainsi, dans chaque domaine, allant de l’équipement du PCC au budget, la réflexion collective a permis de répondre au but recherché.

De plus, cet audit, comme tous les audits réalisés à ce jour, a permis d’enrichir le questionnaire du label. En effet, ce questionnaire permet aux villes candidates d’autoévaluer leur dispositif, bien au-delà des obligations légales et des préconisations des mémentos de la DGSCGC. Car, les bonnes initiatives, les bonnes solutions, les bonnes réalisations découvertes lors des audits sont traduites sous formes de questions intégrées au fil du temps dans le questionnaire. Ces nouvelles questions peuvent ainsi initier des progrès dans les villes labellisées ou candidates.

Pour FEYZIN, l’auditeur a retenu la mise en place de totem de rue, facilitant le cheminement vers le point de regroupement en cas d’évacuation d’un quartier. Ces totems, parfaitement intégrés dans le mobilier urbain, tout en étant visibles, assurent, au quotidien et sereinement, l’information des passants sur leur présence en zone d’évacuation potentielle.

De même, FEYZIN ayant retenu lors de l’activation de son PCGC (PCC) de maintenir les agents des bureaux concernés dans leur bureau habituel afin qu’ils puissent agir en accédant sans délais à leurs dossiers, il a été mis en place de façon très visible des pancartes rouges indiquant le nom de la cellule de crise et précisant les missions principales de cette cellule. Là aussi, un bon dispositif alliant un impératif de gestion de crise et un rappel quotidien de l’éventualité permanente et soudaine d’un passage du calme à la tempête.

Bilan global : 17 pistes de progrès décelées et 2 questions supplémentaires au questionnaire du label.

Share Button