Feux de forêts : cartographie des alertes

Source : cellule Veille France & Pays limitrophes, HCFDC

Pour accéder à la situation room complète sur les feux de forêts, connectez-vous à votre Espace membre HCFDC

Pas encore membre ? En savoir plus sur l’adhésion.

Share Button

Feux de forêts et département du Gard

Situé dans dans le bassin méditerranéen, le département du Gard est exposé à un certain nombreux d’aléas naturels, dont les feux de forêts. Très boisé, la forêt représente 248.000 ha d’après l’Inventaire forestier National, soit 42 % de sa superficie (en progression de 13 % entre 1993 et 2000). Avec un climat sec et très peu pluvieux lors de la période estivale, le département, d’une superficie de 5 853 km2 pour 733 201 habitants, est fortement exposé aux incendies pendant ces quelques mois de mobilisation générale des effectifs de la Sécurité Civile. Parmi les sinistres majeurs qu’a connu le département, nous pouvons citer le feu de forêt du massif du Rouvergue (1985, 4 000 ha), le feu des garrigues (1989, 1 000 ha), ainsi que le feu du bois de Lens (1990, 2 000 ha). Face à l’importance du risque feux de forêts dans le département, le Conseil départemental du Gard a établi en 2013 un guide des « bonnes pratiques » à adopter face aux feux de forêts qui est destiné aux citoyens.

Le document à plusieurs vocations, affirmer les règles à respecter pour prévenir le feu, ainsi qu’en cas d’incendie, présenter les gestes qui protègent et qui parfois peuvent sauver. Au-delà de préserver un patrimoine environnemental exceptionnel, et de préserver les enjeux humains denses et disséminer à travers la végétation, le document se veut comme un outil informatif et préventif. Il se présente en plusieurs volets, de la responsabilité de chacun, à que faire face à un incendie.

  • « Votre responsabilité est engagée »

. Lorsque vous laissez la végétation pousser : débroussailler est une obligation légale qui indispensable à la non-propagation du feu. Les dispositions à respecter sont définies par le code forestier, ainsi que l’arrêté préfectoral en vigueur.

. Quand vous allumez un feu : votre responsabilité est engagée chaque fois que vous allumez un feu, y compris une simple cigarette.

  • « Ce que dit la réglementation »

Vous retrouverez dans ce volet toutes les informations légales qui concernent le débroussaillement, en zone urbaine et non-urbaine, les cas particuliers, les règles de l’emploi du feu, ainsi que l’incinération des végétaux.

  • « Se Renseigner »

De nombreux liens sont disponibles dans cette rubrique afin de permettre aux citoyens de s’informer auprès de différents services (SDIS, DDTM…).

  • « Que faire face à un incendie »

 Nous retrouvons les numéros des services à contacter lors d’un feu de forêt ainsi que les informations à préciser lors de la prise de contact (lieu du sinistre, nature de la végétation, habitations menacées…).

L’information préventive des populations demeure l’une des armes les plus efficaces pour faire face aux risques naturels, dont les feux de forêts. C’est pour cela qu’au travers de cet article nous souhaitions illustrer la bonne pratique du Conseil départemental du Gard en matière de prévention et sensibilisation.

– Document sur les bonnes pratiques à adopter en cas d’incendie

Source : Conseil départemental du Gard
Source : Conseil départemental du Gard
Share Button

Feux de forêts : l’Aquitaine sous haute surveillance grâce à la vidéosurveillance et aux drones

Chaleur, sécheresse, l’été 2015 s’annonce beaucoup plus compliqué que l’an passé en région Aquitaine. En effet, les 4 départements, Dordogne (24), Gironde (33), Lot & Garonne (47) et Landes (40) qui composent actuellement cette région affichent depuis le début de l’été un niveau de risque « modéré » aux incendies de forêts. S’il ne pleut pas dans les prochains jours et que les températures restent élevées, le risque va s’élever et les services départementaux d’incendie et de secours vont être extrêmement sollicités.

Carte_vigilance_FdF_Aquitaine

Focus sur le dispositif mis en place par le SDIS des Landes (reportage Léa Stassinet pour Sud-Ouest)

Depuis le mois de mars, début de la saison des feux de forêt, un dispositif spécial visant à lutter contre les incendies a été mis en place. « Lorsque le niveau de risque est établi à « modéré », des centres de secours en Haute Landes sont activés et gardés par des sapeurs pompiers, alors que le reste de l’année, ces centres sont gérés par des pompiers volontaires », explique le colonel Olivier Bourdil, du Sdis 40. C’est le cas de Sabres, Luxey et Ygos.

Deuxième étape, la surveillance des forêts, assurée par des caméras placées en haut de tours de guet, qui sont à l’affût du moindre départ de feu sur plus de 650 000 hectares composant le massif landais.

Troisième outil permettant la maîtrise rapide de l’incendie, les drones qui survolent la zone touchée et permettent de donner des indications sur l’ampleur du sinistre aux pompiers présents au sol.

Drone_feux_landes

Share Button

Feux de forêts : un été à très haut risque activé par la chaleur, la sécheresse, le vent

Après 4 étés consécutifs où la vulnérabilité aux incendies de forêt était relativement faible sur le territoire français et plus spécifiquement sur les zones habituellement sensibles de l’arc méditerranéen, la saison 2015 s’annonce très différente. En effet, la situation est sévère voire très sévère sur de nombreux départements, Pyrénées Orientales, Aude et Corse du sud étant à la mi-juillet en vigilance rouge. L’Aquitaine n’est pas en reste puisque les 4 départements qui la composent, affichent un niveau de danger « modéré ».

carte_feux_arcmediterre
Situation générale sur la zone sud-est à la mi-juillet 2015

Sécheresse, canicule, vent rendent la situation exceptionnelle

Depuis une quinzaine de jours, on dénombre de nombreux départs de feux (87 au total), et contrairement à l’an passé, ceux ci parcourent de grandes surfaces :

  • le 10/07/2015 à Alzonne dans l’Aude (11) : 16 ha
  • le 08/07/2015 à Talairan dans l’Aude (11) : 5,5 ha
  • le 07/07/2015 Toulaud dans l’Ardèche (07) : 15 ha
  • le 02/07/2015 Vailhan dans l’Hérault (34): 71 ha
  • le 01/07/2015 Oletta en Corse (2B) : 23 ha
  • le 28/06/2015 Saint-Privat dans l’Hérault (34) : 18,5 ha

Depuis le début de l’année, la base Promothée comptabilise au 15 juillet, 663 incendies pour près d’un millier d’hectares brulés (l’année 2014 avait enregistré 1290 feux et 4113 ha parcourus par les flammes). La Corse du sud est particulièrement touchée en ce début d’été 2015, alors qu’en 2014, elle avait subi 219 incendies, elle en enregistre déjà 200.

Cette situation s’explique par un fort déficit pluviométrique depuis mai, par un régime de vent assez soutenu, mistral et tramontane soufflent régulièrement, et enfin par des températures très élevées depuis début juin…les pics à 35 & 40° étant devenus très fréquents. Ce contexte favorable aux incendies risque de continuer puisqu’une nouvelle période caniculaire arrive pour la fin juillet et même si des orages sont annoncés en fin de 3éme semaine, ils resteront localisés.

L’ensemble du dispositif « feux de forêts » sur le pied de guerre

La direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) a lancé officiellement par un communiqué de presse le 29 juin dernier le dispositif « feux de forêts » mis en place pour cet été 2015 par le ministère de l’intérieur.

La consigne, pour les 2.400 marins-pompiers, les 5.700 sapeurs pompiers, les pilotes des 23 avions bombardiers d’eau et les quelque 25.000 volontaires, sera encore cette année d’intervenir le plus rapidement possible sur «les feux naissants. Les 4,5 millions d’hectares de forêt méditerranéenne et les 3 à 4 millions d’hectares de garrigue et de landes seront donc sous haute surveillance tout l’été. Les Tracker, voire les Dash 8 – des avions bombardiers d’eau – survoleront les massifs en fonction des risques d’incendies et des prévisions météo. La Sécurité Civile nous signale d’ailleurs sur sa page Facebook que ces moyens sont intervenus ce 14 juillet sur un feu important à Tautavel dans les Pyrénées Orientales.

securite-civile_tautavel

Dispositifs de prévention‬ et de ‎secours‬ ne remplacent pas la vigilance et la prudence de chacun

Des équipes au sol seront aussi chargées de la surveillance et de la détection des incendies. L’idée étant de « matraquer » tout de suite le feu naissant pour qu’il ne devienne pas immaîtrisable.

Toutefois, pour une très grande proportion, les incendies de forêts – et nous ne parlons même pas des mises à feu volontaires – sont déclenchés par imprudence…malveillance dans les rapports des Sapeurs pompiers. Tous les dispositifs de prévention‬ et de ‎secours‬ déployés à grand frais pour le contribuable, ne remplacent pas la vigilance et la prudence de chacun. Il convient donc de répéter jusqu’au rabâchage par tous les moyens possibles, affiches, écriteaux à l’entrée des chemins forestiers ou moyen plus moderne, site internet de la commune, système d’information automatisé, réseaux sociaux,…, les mêmes messages de prudence. Et surtout, rappelons à nos amis fumeurs que le jeté de mégot fait chaque année de nombreux dégâts…voire des victimes comme à la Jonquéra en 2012.

jete_megot3

Quelques conseils utiles à respecter cet été :

– Ne pas allumer de feu en forêt ni à moins de 200 m de la forêt.
– Ne pas fumer en forêt.
– Ne pas jeter de mégots par la vitre de la voiture.
– Ne pas faire de barbecue en forêt.
– Éviter l’utilisation d’engins mécaniques (tronçonneuses…) en forêt.
– Camper uniquement dans les lieux autorisés, sécurisés et protégés.
– Respecter tous les arrêtés communaux de sécurité en forêt (interdiction d’entrer en forêt, interdiction de circuler en véhicule, même à vélo, sur certaines routes…).
– Rester éloigné d’un feu de forêt.
– En cas de départ de feu, prévenir les pompiers en composant le 18 à partir d’un fixe, ou le 112 à partir d’un mobile, en précisant le lieu et si possible l’importance du sinistre.
Consulter les cartes de vigilance publiées quotidiennement par les préfectures.

Nos 10 commandements

Feux_10_commandements

Share Button