L’accident qui a fait comprendre au Maire qu’il n’était pas prêt

PCS Resilience drapeau_pavillon_orange_AMF59« Un accident m’a fait comprendre que je n’étais pas prêt »,  ainsi, s’est exprimé un Maire qui assistait à la deuxième intervention du général François VERNOUX, fondateur du PAVILLON ORANGE, devant les Maires du NORD le 19 décembre dernier à HELLEMES.

Les catastrophes n’arrivent pas qu’aux autres et lorsque la catastrophe est là, on se félicite d’avoir su préparer ses adjoints et conseillers, ses agents et sa population à être résilients et à pouvoir agir bien, vite et ensemble pour une sauvegarde de qualité.

Les 3 heures consacrées à ce domaine permettent au fondateur du label de la sauvegarde de présenter le fond et les bonnes pratiques pouvant être mises en œuvre par toutes les municipalités des plus grandes aux plus petites. Toute organisation partagée, tout moyen réalisé, tout mode d’action maitrisé seront un atout le jour J.

Sachant qu’il n’est pas nécessaire de tout faire pour être déjà plus efficient que celui qui n’a rien fait.

C’est pour cela que sont abordés successivement:

L’esprit de la loi de 2004

PCS Resilience Preparez_communeLe Maire : Directeur des opérations de secours et directeur des opérations de sauvegarde

  • Gestion d’un événement exceptionnel et gestion de crise
  • faire germer la culture du risque
  • la préparation opérationnelle,

Le PCC, bonnes pratiques fonctionnelles et matérielles

  • Les points de regroupement et centres d’accueil
  • La réserve communales et les personnes ressources
  • Liaisons avec les autorités, les services régaliens, les autres communes, la population, la presse
  • la gestion du stress

Formation, entrainements et exercices avec une insistance sur l’entrainement

La conduite opérationnelle (vigilance, alertes, phases réflexes… main courante, tableau de bord… RETEX…)

Communication de crise.

Vous êtes MAIRE ou élus, DGS ou responsable d’une réserve communale… Cette information vous intéresse… Contactez votre association départementale des Maires; elle a reçu un courrier du HCFDC. La conférence est bénévole, le déplacement de l’intervenant est pris en charge par le HCFDC, l’association reste en charge de la logistique locale. Les items ci dessus sont au choix des organisateurs.

Share Button

Le Pavillon Orange vu par le Général Vernoux

En quoi le Pavillon Orange incite-t-il les communes à faire de la « bonne » gestion de crise ?

La réponse du Général Vernoux, expert-fondateur du label Pavillon orange à l’association des maires AMARIS.

Général Vernoux  » Le Pavillon Orange s’adresse aux communes ayant élaboré leur PCS, leur DICRIM et leur Poste de Commandement Communal. L’avantage du label est de transmettre, à travers le questionnaire d’auto-évaluation, les bonnes pratiques développées par les communes labellisées ou labellisables.

Le questionnaire d’auto-évaluation est composé de 11 rubriques, dont la préparation des équipes à l’application du PCS, ou encore les astreintes et le système d’alerte. Parmi les questions, on peut trouver :

Les personnes non autonomes ont-elles été répertoriées ? Les employés municipaux ont-ils reçu une information spécifique sur le PCS ? La municipalité organise-t-elle des campagnes d’information sur les risques et les comportements à adopter en cas de danger ? La commune a-t-elle des groupes électrogènes de secours avec réserve de carburant ? Existe-t-il des fiches réflexes pour chaque poste du PCC ? La commune est-elle dotée d’un ensemble mobile de diffusion de l’alerte (EMDA) : véhicules pourvus de haut-parleurs ? Les intervenants terrain sont-ils dotés de moyens de liaison radio ? Le PCS fait-il l’objet d’exercices en salle impliquant le PCC ?

Le Pavillon Orange est par conséquent un label pratique, se basant sur des expériences développées par des communes, dont le premier objectif est d’aider les communes à améliorer leur gestion de crise, pour la rendre opérationnelle. C’est pourquoi, l’auto évaluation est gratuite. Le label, quant à lui valorise le travail des services en charge de la population et est un excellent vecteur de communication vers le citoyen, premier acteur de sa propre sauvegarde et de la sauvegarde collective. Le label incite de rejoindre la réserve communale ou de s’inscrire comme « personne ressource volontaire ». Les audits ont pour but principal de mettre en lumière les marges de progrès.  »

Chiffres clés sur le Pavillon Orangepanneau-pavillon

  • Créé en 2008 par le Haut Comité Français pour la Défense Civile.
  • 57 communes sont labellisées Pavillon Orange à fin 2013 (27 à fin 2012)
  • 5 000 communes ont téléchargé le questionnaire d’auto-évaluation.
Share Button