[Cyber-sécurité] Un guide d’autodéfense numérique pour maîtriser son « digital destin »

La transformation numérique des organisations et de la société en générale semble inéluctable et la principale issue à la sortie de crise. Le numérique va transformer profondément tous les domaines d’activités et engendrer une révolution dans les méthodes de travail. Il y a urgence à adopter (accepter) les technologies digitales dans tous les métiers et les processus.

Mais, à force d’inquiéter sur les risques du numérique (ils existent), à force de diaboliser l’Internet (considérant toutefois que nous naviguons dans une mer des Caraïbes au XVIII° siècle) et les outils numériques (comme toute prothèse humaine il faut la contrôler), à force de vouloir légiférer un (rare) espace de liberté…le plus grand risque sera de rater cette 3éme révolution industrielle chère à Jeremy Rifkin.

Alors vous êtes avertis donc doublement fort si on en croit le proverbe…ou vous vous entourez d’une muraille de Chine en élevant des pigeons voyageurs dans la nostalgie des sixties, ou vous mettez votre casque et votre bouclier pour partir à la conquête du cyberespace, prêt à affronter ses risques. Mais ne comptez pas trop sur la Loi de programmation militaire pour vous défendre dans le monde numérique…notre Geek Force One a bien d’autres boulets à surveiller.

Préférez plutôt le « guide d’autodéfense numérique » publié aux éditions Tahin Party (477 pages – 15 euros). Ce bouquin incontournable prend le temps de vous expliquer (même si vous n’êtes pas expert) comment fonctionne un ordinateur, connecté ou pas à Internet, et les risques induits pour votre vie privée.
guide-autodefense_numerique
Son intérêt principal est sans doute d’avoir dépassé le clivage « logiciels libres versus logiciels propriétaires (privatifs) ». En clair, ce n’est pas parce que vous utilisez du libre que votre vie privée est protégée. Même en suivant tous les conseils énumérés au fil des chapitres, les auteurs notent qu’il est bien improbable que cela soit le cas. Tout au plus, ces bonnes pratiques assureront un niveau acceptable de sécurité. Pour chaque bonne pratique, les auteurs notent les faiblesses et les risques, ce qui permet de ne pas déclencher une forme de croyance mystique de type « puisque des pros me disent que je suis protégé, je le suis… ».

Quatre ans après la parution du premier tome du Guide d’autodéfense numérique, le second tome, dédié aux enjeux liés de l’utilisation des réseaux et d’Internet est enfin terminé. Cet ouvrage vise à présenter l’« absence d’intimité » du monde numérique et propose des méthodes pour ajuster ses pratiques quotidiennes en conséquence. Les deux volumes sont d’ores et déjà disponibles en consultation et en version imprimable.

Tome 1 – Ce premier tome se concentre sur l’utilisation d’un ordinateur « hors connexions » — on pourrait aussi bien dire préalablement à toute connexion. Mais ce sont aussi des connaissances plus générales qui valent que l’ordinateur soit connecté ou non à un réseau.. Les menaces spécifiquement liées à l’usage d’Internet et des réseaux ne sont pas traitées….Télécharger (attention c’est lourd)

Tome 2 — L’objet principal de ce second tome est de permettre à tout un chacun de comprendre quels sont les risques et les limites associés à l’utilisation d’Internet [et] de se donner les moyens de faire des choix éclairés quant à nos usages de l’Internet. Télécharger (attention c’est lourd)

Ces guides sont incontournables pour tous ceux qui veulent maîtriser leur « digital destin », à défaut d’être des « digital natives » et conserver leur libre arbitre même dans un monde surveillé et sécurisé. « Maître de son destin et Capitaine de son âme » ne cessait de rappeler Nelson Mandela. Les choses ne sont ni toutes blanches, ni toutes noires, elles sont surtout de plus en plus complexes et semblent compliquées par manque de connaissances…et l’ignorance engendre les PEURS.

 

Share Button