MONT DORE (Nouvelles Calédonies) : un exercice cyclone pour valider le PCS et le Pavillon Orange

PO_MONT-DORERévisé annuellement, le plan communal de sauvegarde (PCS) de Mont Dore en Nouvelles Calédonies vient de passer de la théorie à la pratique lors d’un exercice grandeur nature simulant un cyclone.

De part sa situation particulière du Mont-Dore – un axe routier nord/sud unique (route provinciale), une commune étendue (643 km2), un terrain montagneux, de nombreux creeks et rivières – lorsqu’un évènement grave survient, le positionnement géographique des secours doit être anticipé. Aussi, le PCS prévoit le découpage de la commune en trois secteurs géographiques pour une organisation optimale des secours. Chacun des secteurs est équipé de postes de commandement (PC) et de centres d’accueil pour la population. Cette organisation permet de porter rapidement secours aux Mondoriens.

Fin 2011, la Ville s’est vue décerner un pavillon orange trois étoiles par le Haut comité français pour la défense civile, qui récompense la qualité de son plan communal de sauvegarde. Ce dernier est consultable en Mairie sur simple demande, vous pouvez également le télécharger Plan communal de sauvegarde de la ville du Mont-Dore – 2014 (3.21 MB)

Reportage des Nouvelles Calédoniennes sur l’exercice grandeur nature du 13 décembre 2014

Sauvegarde MONT-DORE-PO-exercice

Relire : Audit du dispositif de sauvegarde du MONT DORE dans le cadre du Pavillon Orange

Share Button

Audit du dispositif de sauvegarde du MONT DORE dans le cadre du Pavillon Orange

MONT DORELe 14 novembre, Mlle VAEA FROGIER, conseillère municipale du MONT DORE (NOUVELLE CALÉDONIE) de passage à PARIS a été reçue au Haut comité français pour la défense civile. La municipalité a pu ainsi profiter d’un audit de progrès réalisé par notre expert, le général François VERNOUX, fondateur du label. En effet, fin 2011, la Ville s’était vue décerner le pavillon orange trois étoiles pour la qualité de son plan communal de sauvegarde.

Un audit un peu particulier et pour cause:

Quelques échanges de mails en amont de la visite ont permis de déterminer les documents nécessaires à cet audit. Puis à la lecture du questionnaire, et grâce à des échanges fructueux, il a été possible de déterminer quelques pistes de progrès réalisables à coûts raisonnables.

De nombreuses réalisations de qualités ont été décrites par la conseillère. La sauvegarde de la population s’inscrit au rang des préoccupations de la municipalité du MONT DORE.

Puis, Christian SOMMADE a présenté la plateforme « veille et sécurité » du HCFDC ainsi que les formations, entrainements et exercices disponibles pour les municipalités. La visite s’est conclue par une remise symbolique du PAVILLON ORANGE 2014 avec 3*.

MONT-DORE-PO
L’audit se poursuivra par quelques échanges de mails, puis un rapport sera adressé à la municipalité dans moins d’un mois. Elle pourra ainsi améliorer son dispositif pour une meilleure sauvegarde de sa population.

Le Plan communal de sauvegarde de la ville du Mont-Dore – 2014 (3.21 MB)

La commune de Mont Dore en bref

Avec 27 155 habitants, Mont-Dore est la deuxième commune française de Nouvelle-Calédonie. Située dans le Province-Sud, sur la côte ouest et à l’extrémité sud de la Grande Terre, elle fait partie du Grand Nouméa.

Mont Dore

La commune de Mont Dore et les risques majeurs

Deux types de risques peuvent survenir sur le territoire communal :
1 – Le risque naturel : c’est par exemple un feu de forêt, une inondation, un glissement de terrain, ou encore un séisme, un cyclone, un tsunami…
Le risque technologique – c’est par exemple un incendie, une explosion, une émanation de gaz toxique ou radioactif sur des sites fixes (site industriel) ou de transit (transport de matières dangereuses). Cela peut être aussi une rupture de barrage hydraulique.

Parce que protéger c’est aussi et d’abord informer les populations, la Ville a édité un document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM). Il aborde les différents risques et les conduites à tenir. DICRIM Mont Dore (230 KO)

Share Button