POI, PPI, PCS, ORSEC : cohérence et interdépendance

De grands progrès sont constatés dans la sécurité globale des territoires. L’Etat, les Industriels et la Collectivité collaborent de plus à l’élaboration et au test des PPI, POI, PCS. L’exemple de Genay le démontre (voir article ci-dessous).

Lorsqu’une commune est soumise à un risque qu’il soit naturel ou technologique, elle a l’obligation de réaliser un plan communal de sauvegarde afin d’être en capacité d’alerter et de mettre en sécurité ses habitants. Ce PCS doit être cohérent avec le plan ORSEC de la Préfecture afin de pouvoir relayer les actions de secours déployées par les services de sécurité civile.

Quant à l’industriel, implanté sur la commune et potentiellement générateur de risques, il a l’obligation, si son établissement est classé Seveso, de pouvoir traiter tout incident grâce à son plan opération interne (POI). Si cette défaillance industriel venait à dépasser l’enceinte de l’établissement, le dispositif PPI pour plan particulier intervention, élaboré par la Préfecture du département, assurerait la protection des populations riveraines.

Tous ces dispositifs peuvent donc être interconnectés comme le montre l’exercice à la Coatex, classée SEVESO seuil haut, installée à Genay dans le Rhône. Au départ, une fuite sur une cuve de distillats dans un atelier nécessite le déclenchement du POI de l’établissement. Ensuite, des émanations de vapeurs explosives oblige les services de secours à mettre en place un périmètre de sécurité autour de l’établissement dans le cadre du PPI. La sirène de l’entreprise sera également activée dans le cadre du PPI. Informé de l’incident, le maire de Genay activera son PCS et formera une cellule de crise afin d’alerter ses administrés et leurs rappeler les consignes de sécurité à tenir.

Ainsi, ces exercices dits « grandeur nature » mettant en oeuvre l’industriel, la commune, l’Etat, voire le citoyen permettent aux différents acteurs de valider leur collaboration et leur coordination pour le jour où un réel risque se réalisait.

exercice Genay

Share Button