Dengue : le vaccin de Sanofi Pasteur passe la phase III avec succès

dengue_vaccinSanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, a annoncé que la dernière étape de l’étude d’efficacité de phase III pour son candidat vaccin conduite en Amérique latine a atteint avec succès son objectif clinique principal. Les résultats montrent une réduction globale significative de 60,8 % des cas de dengue sur les enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans ayant reçu trois doses du vaccin. Plus important encore, l’efficacité du vaccin a été observée contre chacun des quatre types du virus de la dengue.

Ces recherches ont également montré une réduction de 80,3 % du risque d’hospitalisation due à la dengue pendant la durée de l’étude. Enfin, les résultats suggèrent une meilleure protection en cas d’exposition préalable au virus de la dengue.

Le candidat vaccin de Sanofi Pasteur est le plus avancé du point de vue du développement clinique et industriel. Plus de 40 000 volontaires ont participé au programme d’études cliniques de Sanofi Pasteur pour un vaccin contre la dengue. Chaque année, on estime que 500 000 personnes dans le monde, parmi lesquelles des enfants, sont touchées par des cas sévères de dengue qui requièrent une période d’hospitalisation. Un vaccin contre la dengue représenterait une avancée majeure dans la lutte contre la maladie et serait un moyen important d’atteindre les objectifs de l’OMS visant à réduire d’au moins 50 % le taux de mortalité et d’au moins 25 % le taux de morbidité d’ici 2020.

The Pharma Letter

Les étapes de la fabrication d’un vaccin

infographie-leem-vaccin-fab.png

Comprendre pourquoi la mise au point de ce vaccin est un enjeu de santé publique

infographie_dengue_epidemie

A lire:  Chikungunya & Dengue: la métropole peu consciente du risque d’épidémie

moustique_implantation_france_2

 

 

Share Button

Dengue : un vaccin en phase de démontrer une éfficacité réelle et sérieuse

Alors que le moustique tigre, Aedes albopictus, vecteur de la dengue et du chikungunya qui a colonisé depuis son installation en France métropolitaine en 2004, 18 départements couvrant les régions PACA, Languedoc-Roussillon, Corse, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Aquitaine, un vaccin contre la dengue serait en phase de démontrer une efficacité réelle et sérieuse.

Moustique-tigre_carte

Etapes developpement vaccinSanofi Pasteur, division « vaccins » du groupe Sanofi, a annoncé, le 28 avril, des résultats positifs pour sa première étude mondiale d’efficacité de son vaccin contre la dengue, une infection virale endémique dans les pays tropicaux, transmise par piqures d’un moustique diurne. Selon le laboratoire, les premières données disponibles de la phase III *(essai d’efficacité en situation réelle à grande échelle) montrent une réduction significative de 56 % des cas de dengue dans une étude comprenant plus de 10 000 volontaires en Asie.

Fruit de plus de 20 ans de recherches, ce vaccin contre la dengue est le premier au monde à franchir avec succès le cap d’une étude d’efficacité de phase III. Ces résultats très encourageants laissent présager de faire de la dengue la prochaine maladie évitable grâce à la vaccination. L’ambition de l’Organisation mondiale de la Santé est de réduire de 50 % la mortalité de la dengue et de 25 % sa morbidité d’ici 2020. La dengue touche aujourd’hui plus de 100 millions de personnes dans le monde et est endémique dans plus de cent pays alors qu’elle n’était présente que dans neuf dans les années 70.

Environ 40 000 volontaires participent au programme d’études cliniques de Sanofi-Pasteur pour ce vaccin contre la dengue (phases I, II et III). Les deux études de phase III concernent plus de 31 000 volontaires en Asie (Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Vietnam) et en Amérique latine (Brésil, Colombie, Honduras, Mexique et Porto Rico).

Le communiqué de Sanofi

Faut-il avoir peur du moustique tigre ?

AVIS D’EXPERTS – Selon Christophe Paupy et Didier Fontenille, entomologistes médicaux à l’IRD (Institut de recherche pour le développement) , le moustique tigre constitue un risque sanitaire nouveau, mais aussi économique, qu’il faut appréhender et gérer « au moins mal »…à lire

Une brochure de prévention
Afin de faire de la prévention, une brochure fait le point sur la manière dont pourrait survenir une épidémie de chikungunya ou de dengue en France métropolitaine (source: ministère de la santé)

Un site internet pour recenser les moustiques
Depuis le 1er mai dernier, un site internet intitulé vigilance-moustiques.com est en ligne pour faire le point sur la progression du moustique tigre dans l’hexagone. Il est financé par un laboratoire pharmaceutique et une marque de produits anti-moustique: http://vigilance-moustiques.com/

Share Button