Touchés par la sécheresse, les départements du Languedoc-Roussillon prennent des arrêtés de restriction d’eau

Après l’Hérault, le Gard, c’est le département de l’Aude qui met en place des mesures de restrictions des usages de l’eau liées à l’état de sécheresse.  Les ressources en eau de l’est audois étant faibles, la préfecture a émis un arrêté de vigilance et d’alerte afin  d’inciter les particuliers comme les professionnels à limiter les consommations d’eau. Dans les Pyrénées Orientales (66), certain niveau de nappes phréatiques profondes est passé sous le niveau de la mer pouvant entrainer une pollution des nappes par de l’eau salée. Pour l’instant, il n’y a pas de mesures de restriction de l’usage de l’eau, pas d’arrêté sécheresse chez les Catalans mais le comité sécheresse doit se réunir dans quelques jours pour faire le point sur la situation.

Une France partagée entre un indice d’humidité des sols supérieur à la normale et la sécheresse

Au 1er juin 2014, les  sols restent humides en Normandie, sur le piémont pyrénéen, du  Limousin au sud-ouest de l’Auvergne, des Alpes au Jura, ainsi que  dans les Deux-Sèvres. Au 30 mai, l’indice d’humidité des sols  dépasse la normale de la Normandie au Poitou-Charentes et au nord de  l’Aquitaine, ainsi que sur l’ouest des Pyrénées et localement  sur la pointe du Finistère.

Le  déficit pluviométrique des Vosges au Languedoc-Roussillon continue  de contribuer à un assèchement des sols, notamment de l’est du  Pas-de-Calais et de l’Aisne à l’Alsace ainsi que de la Bourgogne  à l’ouest de Rhône-Alpes et au Languedoc. Dans ces régions,  l’indice d’humidité des sols est souvent inférieur à 60 % de  la normale. La sécheresse des sols en Côte-d’Or, dans la Marne ou  la Haute-Marne, qui a débuté en début de printemps, reste parmi  les plus sévères depuis 1959 pour une fin mai.

Dans le Roussillon, le cumul de pluies depuis le mois de septembre est inférieur de 40% à la normale. Une situation semblable à celle d’un mois de juillet, depuis la fin du mois de mai. Cela n’était pas arrivé depuis plus de dix ans.

indice_humidite_sol_juin14

Nous sommes passés en quatre mois d’une quasi saturation générale des sols en février (voir bilan hydrologique au 1/02/14) où l’humidité des sols dépassait la normale de 40 à 50 % dans les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Bouches-du-Rhône et le Var à une situation de sécheresse sur 70% du territoire. Toutefois, contrairement aux années précédentes, l’état  de remplissage des nappes affiche, pour la plus grande majorité d’entre eux  (76%), des valeurs égales ou supérieures à la normale en cette fin mai 2014 (voir bilan hydrologique & hydrogéologique au 1/06/14).

Un point noir dans ce tableau favorable, les Pyrénées Orientales (66) où le niveau des nappes phréatiques est inquiétant, en particulier sur la côte entre Le Barcarès et Canet-en-Roussillon. Le niveau des nappes phréatiques profondes est passé sous le niveau de la mer. Normalement, ce phénomène se produit au mois d’août et non pas fin mai. Cela pourrait entrainer une pollution des nappes par de l’eau salée…à suivre, et bien évidement nous vous tiendrons informé.

Evolution_IHS_juin14

Arrêté préfectoral audois du vendredi 20 juin

Comportements responsables face à une situation de sécheresse

•Ne pas nettoyer sa voiture chez soi. Préférez plutôt les stations de lavage spécialisées, moins gourmandes en eau.
•Ne pas arroser son jardin en plein soleil. Arrosez le matin ou le soir.
•Economisez l’eau quand vous vous lavez, cela vous permettra aussi de faire économies sur votre facture.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*