Une démarche innovante : préserver le trait de côte et lutter contre les risques littoraux

De nombreuses villes côtières voient leurs plages grignotées par la mer au gré des marées. Certaines d’entre elles ont fait le choix de lutter contre ce phénomène, et par la même occasion contre les risques de submersion marine lors d’évènements exceptionnels.

Des communes telles que Les Sables d’Olonne ou Merlimont ont adopté une solution de drainage visant à réduire l’érosion. Cette technologie, exploitée par la société ECOPLAGE basée en Loire-Atlantique, requière l’installation de drains enfouis sous la plage. L’eau recueillie par le drainage peut être utilisée et valorisée de différentes manières, et notamment comme source d’énergie grâce à la Thalassothermie®.

La Ville de La Baule, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Cap Atlantique, a ainsi le projet d’installer un système d’alimentation en eau pour sa nouvelle piscine, couplé à une pompe à chaleur reliée à ses bâtiments.

Cette initiative mêle ainsi étroitement préservation du paysage littoral et prévention des risques littoraux, dans le sillage des Plans de Prévention des Risques Littoraux (PPRL).

Voir l’article de Ouest France à propos du projet de La Baule.

Grande plage des Sables d'Olonne. Source : lessables.mobi
Grande plage des Sables d’Olonne. Source : lessables.mobi

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*