Au lendemain des intempéries en Bretagne, comment améliorer le système d’alerte aux inondations

Au lendemain de la tempête Dirk, qui a touché plusieurs départements bretons avant Noël, des élus avaient regretté ne pas avoir été correctement alertés sur les risques de crues de rivières, comme par exemple à Morlaix qui s’est réveillé le 24 décembre les pieds dans l’eau.

Des mesures de protection, comme la distribution de sacs de sable à positionner devant les pas de porte, n’avaient par exemple pas été mises en place. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, avait reconnu « une erreur d’appréciation » des services de l’Etat.

En effet, le système d’alerte a connu des dysfonctionnements initiaux qui l’ont empêché de mesurer la vitesse et l’ampleur des crues. Interrogé lors des questions au gouvernement sur les conséquences à tirer de ces intempéries, le ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Philippe Martin, a annoncé que l’Etat va améliorer la rapidité de son système d’alerte, l’efficacité de sa réponse et la coordination avec les communes concernées.

Alerte_schemaPistes d’amélioration du système d’alerte d’un risque d’inondation

Dans le cadre de son Programme d’Actions de Prévention des Inondations d’intention (PAPI
intention Bassin du Lot) mené par l’Entente Interdépartementales du Bassin du Lot (EPTB), nous pouvons noter des actions possibles d’amélioration de la surveillance et de la prévision des crues et des inondations.

Mise en place de système(s) d’alerte local / amélioration de l’alerte.

Installer des systèmes d’alertes locaux sur les affluents du Lot afin d’améliorer l’alerte et le déclenchement des PCS des collectivités concernées. Cette action d’amélioration nécessite un travail préalable de recensement des stations (pluviométriques, hydrologiques) disponibles et des principaux enjeux afin d’évaluer la faisabilité et la pertinence d’un tel projet.

Echelle_limnimetriquePose d’échelles limnimétriques afin de surveiller la montée des eaux en cas de
crue

Installer des échelles limnimétriques sur des lieux judicieusement choisis aux collectivités qui en sont dépourvues (ou en complément) afin d’améliorer le suivi de la montée des eaux en cas de crue. Cet outil de mesure simple à mettre en place permet de définir précisément les différents seuils de déclenchement des phases/étapes des PCS.

Renforcer le rôle du concessionnaire dans le système d’alerte.

Associer EDF dans le dispositif afin d’affiner l’alerte notamment sur le Lot moyen (barrages situés sur le Lot Amont et la Truyère).

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*