Episode neigeux, sommes nous prêts à réduire notre vulnérabilité

La neige comme les crues et les tempêtes nous apportent l’humilité. Même si en « haut lieu », chacun est persuadé que son nouveau mode opératoire est bordé, qu’en est-il de la préparation du citoyen aux épisodes neigeux. A-t-il reformaté son logiciel d’assisté et effacé toutes ses mauvaises habitudes comme s’embarquer sur les routes en pleine tempête, de surcroît sans un minimum d’équipement à savoir : une pelle, une paire de bottes, une couverture, une lampe, des bougies…voire des chaînes,….

Mais là, nous quittons la technicité de la prévision et de la planification pour embrasser le genre humain et sa complexité. « Les Français n’ont pas la culture du risque », répètent en cœur les Politiques, les Experts, les médias. Plus de 62% des Français ne sont pas inquiets par les risques potentiels pour leur santé ou leur vie et seulement 41% se sentent exposés à des risques de tempête.

Des réactions étonnantes et inquiétantes face à la récurrence des phénomènes climatiques extrêmes…et les épisodes neigeux peuvent le devenir. « Préparez-vous à être prêts », c’est le message que la Croix-Rouge rappelle à tous les citoyens afin de les interpeller sur leur rôle primordial dans la chaîne des secours.

A cet égard, cette association humanitaire propose à tous les citoyens de prendre conscience de leur vulnérabilité face à une catastrophe, individuelle, ou collective, en se formant à l’initiation à la réduction des risques (IRR). D’une durée d’une heure, l’IRR permet au citoyen de s’informer sur les risques qu’il encourt tout en développant une attitude responsable qui lui permette d’envisager les actions concrètes à réaliser pour se préparer le plus efficacement possible à une situation préjudiciable pour lui, pour sa famille et ses proches (affectivement et géographiquement).

Superbe initiative, qui, pour ma part, devrait devenir une grande cause nationale. L’IRR devrait être inscrite obligatoirement à la formation au permis de conduire, voire associée à l’obtention de sa carte nationale d’identité et de son passeport.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*