En Maine-et-Loire (49), depuis 2006, chaque Angevin riverain de la Loire dispose d’un kit d’évacuation

Selon, le chef du Service interministériel de défense et de protection civiles à la Préfecture du Maine-et-Loire, Gilbert Manciet, une crue de la Loire sur les 26 Communes du Val d’Authion, engendrerait une évacuation de 45 000 personnes.

En Maine-et-Loire, les dernières crues importantes remontent à1982 (Loire) et 1995 (Maine). Les enjeux sur la zone géographique des risques qui longe la Loire, sont forts : 45 000 habitants, 1 500 entreprises et 20 000 hectares de culture. Contrairement aux phénomènes méditerranéens, où les débordements surgissent en quelques heures, la cinétique de la Loire permet de donner des prévisions de crues à 24/48h, laissant ainsi aux autorités communales et départementales, le temps de déployer leur dispositif respectif et complémentaire.

Au niveau départemental, le dispositif de l’Organisation de la Réponse de Sécurité Civile (ORSEC) permet la mise en place d’une cellule de crise pour gérer, en priorité, la fermeture et l’évacuation des maisons des retraite, des écoles et des services publics, puis l’évacuation des populations qui ne peuvent pas le faire par leur propres moyens (y compris les personnes réticentes à l’évacuation d’urgence).

Au niveau communal, les 26 communes du Val d’Authion situées le long de la Loire, entre Varennes et les Ponts-de-Cé, disposent, depuis 2004, de Plan Communaux de Sauvegarde (PCS) pour faire face le jour. Ces PCS se déclenchent en cas de risque de brèche ou de surverse des levées de la Loire. Les Mairies ont en charge les procédures d’information, d’alerte et d’accueil des populations. A ce titre, des « référents de quartiers » (habitants qui se portent volontaires) sont mandatés pour participer aux missions de recensement des évacués et non-évacués. En cas de besoin, le dispositif ORSEC viendra en soutien, pour déployer des moyens de communication, logistiques (civils ou militaires), adaptés aux situations d’urgence.

Un exercice de simulation, sans évacuation réelle, a d’ailleurs eu lieu les 24 & 25 mai 2011. Il a permis de faire le point sur les procédures à intégrer au dispositif. En présence de 5 communes associées, et avec la participation de l’ Ecole du Génie d’Angers (utilisation du simulateur Janus), il constitue un des éléments de réussite, en matière de mutualisation des moyens (services départementaux et communaux).

Au niveau du citoyen, chaque habitant prépare un kit d’évacuation. En effet, depuis 2006, les riverains de la Loire doivent avoir connaissance du classement de leur habitat en zone inondable en consultant le plan des risques d’inondation mis en ligne sur le site de la Préfecture du Maine-et-Loire (http://www.maine-et-loire.pref.gouv.fr/sections/protection_populatio/securite_civile.)
Comme, nous ne cessons de le répéter, l’information est la base de la conscience du risque, point de départ de l’appropriation la culture du risque et des bons comportements à tenir le jour « j » par les habitants. Pour les Angevins, en cas d’alerte, chaque habitant doit regrouper dans son « kit d’évacuation » le strict nécessaire (papiers, traitements médicaux, vêtements chauds, nécessaires pour les enfants en bas âge), pour éviter de revenir sur les lieux avant la décrue.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*