Hautes-Pyrénées : des barrages pleins à craquer

Le quotidien régional la Dépêche nous rapporte dans son article sur « La menace d’une crue d’envergure dans la région » que les barrages des Hautes-Pyrénées sont pleins à craquer depuis quelques semaines.

Il y a longtemps que le niveau de l’eau n’avait pas été si haut», assure un agent d’EDF qui travaille dans une centrale hydroélectrique de la vallée de Luz-Saint-Sauveur.

«Pour réguler, éviter qu’ils ne débordent, poursuit le technicien, et permettre l’accueil des nouvelles eaux qui arrivent sans cesse, nous faisons le yo-yo. C’est-à-dire que nous dirigeons une partie de cette eau dans des galeries annexes ou vers d’autres barrages et après l’avoir turbinée dans des centrales alentours, nous la restituons dans le gave de Pau plus bas dans la vallée».

Malgré les actions répétées de temporisation, toutes les retenues d’eau sont à la limite de la saturation.

D’habitude, les centrales hydroélectriques alimentées par ces barrages turbinent essentiellement aux heures où la demande en électricité est la plus forte (le matin et le soir), en complément des centrales nucléaires qui assurent plus de 80 % des besoins de notre pays. «En ce moment, nous tournons jour et nuit pour, justement, vider au plus les barrages», ajoute l’employé d’EDF qui ne cache pas que lui et ses collègues s’attendent à une crue centennale. «Les statistiques sont là. Nous savons que cela doit se produire bientôt. Vu toute l’eau qu’il y a déjà, nous pensons que la fonte des neiges cumulée à de forts orages pourraient provoquer cet épisode».

les agents EDF attendent les bulletins météo avec la plus grande fébrilité

«Si l’eau devient trop importante dans les barrages, on sera obligé d’ouvrir pour éviter que des ouvrages ne cassent. Il nous sera impossible de retenir toute cette eau». Et, si cela venait à se produire, nul doute que des inondations se produiront dans toutes les vallées de Lourdes et bien plus loin encore.

G.A de la Dépêche

Carte des communes impactées par une rupture de barrage ou un lâché d’eau dans les Hautes-Pyrénées

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*