Les experts du GIEC préconisent de mettre en oeuvre des mesures d’adaptation aux changements climatiques

logo GIECTous les 5 ans, les experts climatiques de l’ONU, le GIEC (groupe intergouvernemental des experts sur le climat) produisent un rapport sur l’état des connaissances sur le réchauffement. Il comprend toujours 3 volets, et ce lundi 31 mars 2014, le GIEC vient de publier le deuxième volet du cinquième rapport du groupe intergouvernemental d’experts qui se concentre sur les impacts du changement climatique.

Selon ce rapport, dans de nombreuses régions, le changement dans les régimes de précipitations et la fonte des neiges et des glaciers ont profondément modifié les systèmes hydrauliques. Ces phénomènes vont de plus en plus affecter les zones côtières et les basses terres en raison de la hausse du niveau de la mer. De plus « La population et les biens exposés vont significativement augmenter » à cause de la croissance démographique et de l’urbanisation. Par ailleurs, la proportion de la population affectée par des crues majeures va augmenter. Le GIEC cite notamment les aires urbaines d’Europe, d’Asie et d’Amérique latine, où l’urbanisation massive augmente les risques d’inondations.

Le GIEC s’attend à une augmentation des problèmes de santé dans de nombreuses régions, spécialement les pays en développement (accroissement des vagues de chaleur intense, mauvaise nutrition ou encore maladies liées à la contamination de l’eau ou de la nourriture).

Les experts de l’ONU préconisent des mesures « d’adaptation » à ces changements climatiques comme :

soyez prêts

  • l’installation de systèmes d’alerte, d’abris contre les cyclones et les inondations ;
  • la protection des mangroves pour épargner les côtes ;
  • l’amélioration du stockage d’eau et des techniques d’irrigation ;
  • la création de nouvelles pratiques agricoles ;
  • la mise en oeuvre de meilleurs programmes de vaccination ;
  • la création de zones protégées et l’identification de groupes vulnérables ;
  • la diversification de l’économie.

Carte interactive sur les impacts du réchauffement climatique

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*