NKM veut réduire les risques d’inondations et améliorer la rapidité des alertes

En déplacement dans le Gard après son collègue de l’Intérieur, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est fixée comme objectif de « réduire les risques » d’inondations et « d’améliorer la rapidité des alertes »

Lors de la visite ce mercredi 16 novembre à Nîmes, du service de préventions des crues du Gard, département historiquement le plus sensible de France aux inondations, NKM a insisté sur sa volonté de faire approuver les Plans de Préventions des risques d’inondations (PPRI). Selon elle, « la maîtrise de l’urbanisation est une nécessité ».

A ce jour, 7 000 PPRI ont été approuvés au niveau national et il y a un rythme de 500 nouvelles approbations par an. Par ailleurs, la ministre a demandé aux préfets de sélectionner les PPRI prioritaires afin qu’ils soient mis en place le plus rapidement possible car ils sont sur les zones à enjeu ».

D’autre part, la ministre a souligné que le dispositif national de lutte contre les inondations ne passait pas simplement par des PPRI mais aussi par le financement de grands chantiers.

Enfin, la ministre a indiqué que les efforts du gouvernement porteront :
– sur l’extension de « 600 km sur toute la France du réseau de surveillance et d’alertes »,
– sur la généralisation du système d’alerte (mail, SMS…) des élus sur les crues, expérimenté dans le Gard, d’ici décembre 2011.
En effet, ce système permet de réduire, pour certains types de crue, le délai d’alerte « à moins d’une heure.

Share Button

Publié par

Patrice-Louis Laya

Avec plus de 35 ans d'expérience dont 10 ans dans le Groupe BASF, 20 ans dans la sphère IBM (Business Partner, Agent, Architecte solution sécurité), et la création en 2005 d'un Pôle dédié à l'infomédiation sur les problématiques du risque majeur et l'architecture des TIC appliquées aux risques majeurs, Patrice-Louis LAYA a été appelé par le HCFDC pour créer et animer ce blog sur la Résilience et la Sauvegarde des territoires au travers de sa structure dédiée au community management et à la communication digitale e-relation Territoriale. Depuis janvier 2012, Patrice LAYA est auditeur de la Session Nationale Résilience et Sécurité Sociétales. Il a par ailleurs, une formation initiale en agronomie, complétée par une maîtrise d'informatique appliquée à la gestion et un DESS en ingénierie de l'innovation. Dialoguer sur Twitter : @iTerritorial - sur Facebook : http://www.facebook.com/Plan.Communal.Sauvegarde Par mail : espace.territorial@online.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*