Plages Audoises : des sirènes d’alerte en cas de submersion marine

sauvegarde submersion _sirenesTrois sirènes d’alarme ont été installées à La Franqui, Leucate Plage et Port Leucate amenées à avertir en cas de submersion marine. Il n’est pas si lointain le temps où la sirène des pompiers retentissait pour informer la population : deux coups pour un accident et trois coups pour un incendie. Le retentissement strident et intempestif de la sirène faisait partie de la vie quotidiene
La sirène va reprendre prochainement du service et même se démultiplier : ce sont en effet pas moins de trois sirènes qui ont été mises en place dans la commune, mais pas au village, à l’initiative de l’État pour prévenir la population en cas de submersion marine.

Les différentes stations balnéaires de Leucate sont donc concernées en priorité. Installées à La Franqui, Leucate-Plage et Port-Leucate, ces sirènes se déclencheront en cas de danger de ce type.

Des essais périodiques seront également effectués afin d’habituer la population à cette alerte. La ville informe d’ores et déjà la population qu’un essai est ainsi programmé sur les trois sirènes de la commune, mardi 10 février prochain, selon le planning suivant : 13 h 30 : Port-Leucate ; 14 h 30 : Leucate-Plage ; 15 h 30 : La Franqui.

Mémoire du risque

Souvenez vous le 6 mars 2013, dans l’Aude, la pluie et le vent font monter le niveau de la mer, au large, des creux de 6 mètres sont observés. A Leucate, une digue cède en 2 endroits laissant la mer s’engouffrer dans les rues de la ville. Un camping est évacué nécessitant la mise en sécurité d’une cinquantaine de personnes dans un gymnase. Du côté du port, l’eau est montée jusqu’à 20 centimètres du quai, provoquant la rupture des amarres de certains bateaux.

sauvegarde leucate_submersion

Share Button

Comment sensibiliser la population au signal d’alerte avec humour

Chaque premier mercredi du mois de février, le test annuel des sirènes est réalisé en Suisse. C’est le test annuel, que les diffuseurs de télévision sont tenus d’annoncer sur leurs canaux. L’OFPP est chargé de coordonner le test et la communication à son sujet. Il met à la disposition des chaînes de télévision un petit film qui sera projeté la semaine précédente. Le spot est également visible sur internet, où les réseaux sociaux afin d’assurer une large diffusion.

Cette année, la vidéo de présentation du test des sirènes le présente sous la forme d’une machine de Rube Goldberg qui nous fait une drôle de révélation. En effet, le son de l’alarme serait produit par un… mouton !

Humour Suisse…


Hilarant : Le mouton et le test des sirènes en… par mistersexybuzz

Ce spot TV réalisé à la demande de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) à l’occasion du test des sirènes a été distingué dans le cadre d’un prix suisse récompensant les films publicitaires, industriels et d’entreprise. Le film de l’OFPP a obtenu la médaille de bronze dans la catégorie « TV et cinéma, spots publicitaires ».

Le spot est séduisant à plus d’un titre : l’action se développe en crescendo sous la forme d’une réaction en chaîne sur un dispositif évoquant une machine à Tinguely. Cela nécessite un découpage très précis. Ensuite, il y a la reproduction très réussie d’un mouton en 3D. Le film joue sur les symboles helvétiques en intégrant à la « machine » une meule de fromage, un couteau suisse, un cor des Alpes et une arbalète : manière de souligner que le test des sirènes est un morceau de culture suisse !

Ce film montre que l’on peut traiter un sujet sérieux avec humour sans pour autant sombrer dans le ridicule.

Share Button