Canicule : les facteurs mobilisés pour veiller sur les personnes fragiles

Dans le cadre d’un nouveau service de La Poste, les facteurs se rendent désormais chez les aînés isolés afin de s’assurer qu’ils se portent bien et de leur communiquer les messages de prévention. En cette période de températures extrêmes, ce service développé en collaboration avec les communes, est bien utile pour veiller sur les personnes âgées, fragilisées et handicapées.  Si une fragilité d’une personne est détectée, le dispositif permettre l’orientation «vers un dispositif adapté».

Cohesio_la-poste-2

Beauvais : première ville à avoir initié ce dispositif

Au lendemain de la canicule de 2004, la ville de Beauvais avait créé la fonction d’ »ange gardien » : deux salariés du CCAS effectuaient des visites de convivialité auprès des personnes âgées isolées de la commune et ils remportaient un succès certain. Mais il était difficile de pérenniser le service, surtout pendant les périodes ou l’un des deux agents est en congé. C’est la Poste qui a démarché le CCAS pour lui proposer d’expérimenter un nouveau service comparable, « Bonjour facteur ». Par signature d’un contrat « Cohesio », elle offre l’arrêt du facteur au domicile des personnes inscrites au service, deux ou trois fois par semaine, pendant 5 à 7 minutes. Contractuellement, il est également prévu que si l’usager ne répond pas, le facteur alertera les proches dans les minutes qui suivent par le biais d’une plateforme Internet. Les facteurs sont formés en début d’été par le CCAS à reconnaître les signes de déshydratation, par exemple. L’avantage supplémentaire est que le facteur peut intervenir le samedi au contraire des salariés du CCAS.

95 % d’usagers satisfaits

Le service fonctionne depuis l’été 2010 sur la ville de Beauvais auprès d’une cinquantaine de personnes âgées. Le service est gratuit pour les usagers et il en coûte au CCAS 4,40 euros HT par contact/usager. En 2013, 2.800 euros ont été budgétés pour l’opération. En 2011, le CCAS a mené une enquête de satisfaction auprès des usagers du service. 95% étaient entièrement satisfaits. Les facteurs aussi sont heureux d’ajouter un sens social à leur tournée de distribution de courrier. Pour Caroline Cayeux, le Maire de Beauvais, « cet outil peu onéreux permet au service municipaux d’augmenter sa présence auprès des personnes isolées ».

Hors canicule, un dispositif d’aide au maintien des personnes âgées à leur domicile

Cohesio_laposteLors de chacune de ses visites, le facteur vérifie la présence de la personne à son domicile, s’assure qu’elle ne présente aucun signe de détresse et en cas de besoin, prévient la famille, le médecin ou les secours.

Cette prestation a également pour but de maintenir un lien social avec les publics les plus isolés. «L’agent de La Poste devra après chaque visite renseigner un support informatique qui sera consultable à distance par le CCAS. Le prescripteur des suivis sera le CCAS, et notamment le service des Anges-Gardiens», explique le directeur du CCAS de Beauvais, Raphaël Legendre.

Ailleurs en France

La municipalité d’Arras qui a testé avec succès la prestation Cohésio en fin juillet 2014, a signé une convention à l’automne. La convention établie entre le centre communal d’action sociale d’Arras et La Poste concerne à ce jour 29 bénéficiaires, à raison de 2 visites par semaine.

Le service repose sur la proximité quotidienne des facteurs : ceux-ci rendent visite aux personnes âgées, selon un calendrier prédéfini. Il est possible d’augmenter la fréquence des visites, l’été par exemple dans le cadre du plan canicule ou l’hiver en période de grand froid. Les facteurs s’assurent que les personnes vont bien ; en cas de problème, ils donnent l’alerte. Cohésio fait partie des services de proximité que La Poste propose aux personnes isolées, fragilisées ou à mobilité réduite. Ce service s’adresse plus particulièrement aux collectivités locales, mutuelles, associations ou organismes sociaux qui ont une mission de prévention. Frédéric Leturque, maire d’Arras, précise :« Je suis fier de notre collaboration avec La Poste. Les facteurs sont très précieux pour notre action et je leur rends hommage car ils sont très aimés des Français. Ce lien social correspond à nos missions et à nos priorités. »

Share Button

Crise neigeuse du 12 mars : la mairie Beauvais active son PCS

PCS_BeauvaisEn raison des fortes intempéries de ce début du mois de mars et suite à la mise en place par la Préfecture du Centre Opérationnel Départemental, la Mairie de Beauvais a déclenché son Plan Communal de Sauvegarde afin d’assurer l’accueil, l’hébergement temporaire et le ravitaillement des personnes hébergées ainsi que l’information aux populations.

Adapté aux circonstances actuelles, ce plan permet d’assurer l’accueil, l’hébergement temporaire et le ravitaillement des personnes hébergées ainsi que l’information aux populations.

L’évolution de la situation météorologique a été suivie de très près par le Maire de Beauvais et la Direction Prévention/Sécurité. Ainsi, pendant l’épisode neigeux du 12 et 13 mars, la Ville de Beauvais a ouvert le gymnase Morvan (Quartier Argentine) pour accueillir les naufragés de la route. Ce sont ainsi 11 personnes qui ont été prises en charge dès le premier jour. Les repas étaient fournis par l’Unité de Production Culinaire de la Ville.

Deux agents de la Ville étaient en permanence sur place pour répondre à leurs éventuelles attentes, dont notamment un interprète pour les personnes étrangères, jusqu’à ce qu’elles puissent reprendre la route. Cet accueil avec fourniture de repas a été maintenu durant tout l’événement.

Par ailleurs, trente agents assuraient depuis le siège de la Police Municipale, la surveillance du territoire communal et la liaison avec le public. Enfin, pour toute question relative à ces intempéries, le public étaient invité à contacter la Police Municipale

http://www.lobservateurdebeauvais.fr/article/12/03/2013/intemperies-le-plan-communal-de-sauvegarde-declenche–beauvais/6779

Share Button