La bonne pratique de janvier des villes labellisées « Pavillon Orange »

bonnes pratiquesCette bonne pratique du mois s’adresse aux municipalités qui ont programmé un (ou des) centre d’accueil d’urgence. Que ce centre soit équipé ou non par une association de sécurité civile, il est souhaitable que la municipalité dispose d’un stock de première urgence pour des impliqués fragiles qu’il faut sauvegarder sans délais. Il vous sera présenté dans quelques mois une solution statique, aujourd’hui votre blog présente une bonne pratique dynamique : celle du PAYS d’AIX.

Face aux épisodes neigeux de grande ampleur des années 2008 et 2009 qui ont conduit plusieurs communes du territoire de la Communauté du Pays d’Aix (Bouches du Rhône), à devoir héberger, dans l’urgence, plusieurs centaines de sinistrés et sur proposition de Monsieur Jean Pierre SAEZ, alors maire de Venelles, il est apparu opportun d’envisager la constitution et l’achat de modules d’hébergement.1
Ces modules ont donc été pensés sur la base d’une remorque capotée renfermant 50 lits « PICOT » armature aluminium et de 50 couvertures à usage unique, de dimensions compatibles avec ces lits.

Les communes de Coudoux, Venelles (Pavillon ORANGE), Aix-en-Provence et Trets, par leur positionnement géographique, leur capacité de tracter ces remorques (véhicule 4×4) et par leur Réserve Communale de Sécurité Civile (ou CCFF) ont été choisies.
Ces collectivités peuvent, sans difficulté, déployer ces modules sur leur commune, mais également sur des communes voisines qui en exprimeraient le besoin.

Les bénévoles de la RCSC de VENELLES ont eu l’occasion d’en tester le déploiement (voir photo) lors d’un exercice de mise en œuvre du Plan Communal de Sauvegarde avec évacuation d’un quartier.
La Communauté du Pays d’Aix (Direction des Risques) poursuit cette opération qui permet aujourd’hui, de mettre à disposition des 36 communes la composant, 14 modules d’hébergement soit 700 lits.
module_hebergemen_mobile

Share Button