Guide pour la planification et la réalisation de petites évacuations (lotissements, quartiers, villages)

L’évacuation d’une zone avant, pendant ou après un événement est l’une des tâches les plus difficiles en matière de protection de la population. Chaque évacuation est une décision lourde de conséquences que seules les autorités compétentes sont à même de prendre.
type evacuation
Procéder à une évacuation nécessite de pouvoir piloter de nombreuses personnes en cas de crise, une opération qui peut déjà s’avérer difficile pour des événements quotidiens mineurs. Elle doit tenir compte de la dynamique sociale d’un groupe spécifique ainsi que de son comportement, difficilement prévisible en situation de crise.

Au rang des autres facteurs qui complexifient les évacuations figurent notamment la forte pression du temps et la confusion qui règne quant aux informations lors du déclenchement de l’opération.

L’Office fédéral de la protection de la population Helvétique (OFPP) en collaboration avec les représentants cantonaux, a élaboré un document sur la planification des évacuations ayant pour but d’aider les organes communaux et régionaux de conduite. Les principes de planification présentés dans ce document visent à définir les notions en matière d’évacuation et notamment les types d’évacuation à envisager en fonction des scénarios et les aspects à considérer pour l’élaboration d’un plan d’évacuation et sa mise en œuvre. Des repères de planification, l’éventuelle formation d’un état-major d’intervention ainsi que des informations sur le bon déroulement des tâches sont exposés.

type evacuation en fonction scenario

Le rapport entre le scénario et le type d’évacuation est défini notamment par le caractère prévisible d’un événement ou son temps de préalerte. Si un événement est prévisible ou s’il existe un temps de préalerte en raison de la progression continue du sinistre dans l’espace, on envisagera une évacuation préventive, pour autant bien sûr que cette mesure permette d’éviter davantage de dommages que le maintien de la population sur place.

Lors de la planification, il faut tenir compte d’une multitude de facteurs et de faits, du nombre de personnes dans la zone sinistrée à la réaction de la population à un événement en particulier, en passant par le réseau de transport et les établissements ayant des besoins spécifiques (hôpitaux, écoles, etc.). C’est pourquoi une évacuation ne peut se planifier dans les détails et son exécution doit toujours s’adapter avec souplesse aux circonstances changeantes.

Néanmoins, planifier une évacuation est une étape incontournable du processus d’évacuation. Cette planification permet de déterminer les responsabilités de chacun, de préparer certaines décisions et d’énumérer les tâches et les mesures à intégrer dans la préparation et la mise en oeuvre d’une évacuation. Elle doit être concise et comporter les informations essentielles pour les organes de conduite et d’intervention en cas d’événement. Dans un plan d’évacuation, il convient de représenter sous forme graphique, par exemple à l’aide de cartes, le plus grand nombre possible de ces données.

A l’heure où le plan submersion marine incite les communes du littoral Français d’inscrire dans leur plan communal de sauvegarde une procédure d’évacuation, le présent document sert de référence pour la planification des évacuations de petite envergure. En font partie les évacuations de lotissements, de quartiers, de villages et de zones de la ville.


Guide planification petites évacuation Planification_evacuation

Share Button