Quand les sirènes retentissent, les habitants ne savent toujours pas quoi faire

Ce qui vient de passer le 9 juillet dernier à Dunkerque ne doit pas nous laisser indifférent, élus, gestionnaires des risques et prescripteurs. En effet, lors d’un test du nouveau système d’alerte et d’information des population du bassin de risque dunkerquois, de très nombreux riverains se sont trouvés fort dépourvus lorsque les sirènes retentirent. Chacun se posant la question critique : que dois-je faire ?

Alerte_je-fais-quoi

Cette situation, certes d’essais, démontre toute la nécessité d’informer et de former la population aux gestes à tenir en situation d’urgence, conjointement au déploiement des outils d’alerte. Cet impératif vaut aussi bien pour les outils déployés à l’échelle nationale que locale. Ce test montre aussi l’obligation de communiquer vers ses administrés en utilisant tous les canaux disponibles, du plus basique au plus sophistiqué, et ne pas faire reposer sa communication sur le média le plus en vogue…votre population n’est pas toute « #geek ».

Connaissance_signal_alerteOn ne peut toutefois constater que la situation a guère évolué par rapport à celle de décembre 2011, lorsque le sondage présenté aux Assises nationales des risques naturels de Bordeaux, révélait que seuls 22% des personnes interrogées (1.001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus) affirment connaître les consignes liées au déclenchement du signal national d’alerte. Les individus sondés avaient une interprétation très floue de ce que le signal d’alerte signifie. La majorité d’entre eux s’estimaient par ailleurs mal informés sur les risques naturels (63%) et industriels (75%) auxquels ils sont exposés.

Retour sur l’exercice du 9 juillet à Dunkerque avec la Voix du Nord

Le test du système d’alerte des populations (SAIP) effectué le jeudi 9 juillet sur les nouvelles sirènes de Rosendaël et Petite-Synthe n’avaient été annoncés que sur les réseaux sociaux. Du coup, des milliers de Dunkerquois se sont posé des questions. Et si une véritable alerte survenait pour un accident industriel, que feraient-ils ?

Et à Dunkerque, les risques industriels sont bien réels. Mais quand les sirènes retentissent, qui connaît les bonnes consignes ?

Téléphoner au journal local, ne sera jamais un mauvais réflexe, on pourra toujours quelque chose pour vous. Mais les dizaines de personnes qui ont appelés le journal ce jeudi matin n’ont pas eu tout de suite la réponse qu’elles attendaient. Et les questions, à la vitesse du web, se sont répandues de la même façon sur les réseaux sociaux, avec son lot de commentaires à prendre avec précaution évidemment.

Les essais effectués sur les nouvelles sirènes, vers 10h30 à Malo, puis plus tard à Petite-Synthe, ont provoqué, si ce n’est la panique, au moins une grande surprise chez les riverains concernés, habitués à les entendre à midi pile le premier mercredi de chaque mois.

Annoncés uniquement sur Facebook et Twitter, ce qui démontre des failles et un sacré virage dans la communication de la Préfecture, ces essais ont prouvé au moins une chose : dans une agglomération exposée à de gros risques industriels avec notamment ses quinze sites Seveso, les consignes de sécurité, qui sont autant de consignes de bon sens, ne sont pas assimilées par la population. Ce jeudi, les Dunkerquois qui ignoraient qu’il s’agissait d’un exercice ont rarement eu les bons réflexes. Ils ont fini par en sourire… Mais si le pire survient un jour, on pourrait s’apercevoir combien la culture du risque est déficiente, ce qui affaiblit logiquement sa gestion.

Des messages sur Facebook riches d’enseignement pour les gestionnaires de crise

– Jocelyne : « Je me suis demandé ce qu’il se passait, j’ai regardé le ciel de long en large. Pas sympa de nous faire peur, surtout en ce moment. Il faudrait nous prévenir au moins 24 h à l’avance pour des essais comme celui-là. »
– Stéphanie : « Le problème avec ces essais sans que l’on soit au courant, c’est que le jour où ça sonnera pour une raison réelle, on n’y fera pas attention. »

L’alerte résonne ! les conseils du ministère de l’intérieur

1 – notoriété des consignes à tenir par les Français

Notoriete_consignes_alerte2 – Consignes à tenir : les essentielles

Sirene_alerte_jefaisquoi

 

Share Button