Noirmoutier-en-l’Ile : labellisation de son Papi par la Commission mixte inondation

Résultat de 30 ans de travail et d’expérience en matière de défense contre la mer, la communauté de communes de Noirmoutier-en-l’Ile a vu le 12 juillet dernier la labellisation de son Papi (Programmes d’actions de prévention des inondations), par la Commission mixte inondation. Cette labellisation conditionne l’obtention de financement à hauteur de 1,2 million d’euros. Une première en France sur le littoral souligne Noël Faucher, le président.
ile de noirmoutier xynthia
Xynthia : une prise de conscience des enjeux de protection des populations

Lors de la tempête du 28 février, des dégâts très importants ont été constatés sur les ouvrages de protection face à la mer. Suite à cette catastrophe, l’Etat a engagé une réflexion globale sur la gestion des risques d’inondation.

Dès le printemps 2010, les élus de Noirmoutier ont activement contribué à cette réflexion avec le COPRNM (Conseil d’Orientation pour la Prévention des Risques Naturels Majeurs) et du CEPRI (Centre Européen de Prévention des Risques d’Inondations). Lors des débats, il a défendu notamment la nécessité de construire une stratégie nationale « Digues et Défense contre la Mer ».

Le Président de la communauté a été désigné comme représentant de l’Association Nationale des Élus du Littoral et de l’Association des Maires de France au sein de la Commission Mixte Inondations, chargée de piloter la mise en œuvre de la politique de gestion des risques d’inondation et qui s’est réunie pour la première fois le 12 juillet 2011.

un nouveau cadre d’intervention et de financement : le PSR et le PAPI

Les travaux des différentes missions d’étude ont permis à l’État de mettre en place dès le mois de février 2011 un programme national de gestion des risques d’inondation, qui s’articule en quatre axes :

1) La maîtrise de l’urbanisme avec une meilleure coordination des Plan de Prévention des Risques Naturels, des SCOT et des PLU,
2) L’amélioration de l’alerte et de la prévision en renforçant les systèmes d’observation du littoral,
3) La sécurisation des ouvrages de protection,
4) Le développement d’une culture du risque des populations, en encourageant la mise en place des Plans communaux de sauvegarde et l’utilisation des nouvelles technologies par exemple;

de nouveaux outils désormais à la disposition des collectivités locales :

1) Les plans communaux de sauvegarde permettent d’améliorer la gestion des catastrophes naturelles dans les procédés d’alerte et de gestion de crise. Toutes les communes de l’île sont actuellement engagées dans cette démarche.
2) La mise en œuvre des Plans de Prévention des Risques Naturels a été actualisée et accélérée. Le Préfet de Vendée a prescrit le PPRI de l’île de Noirmoutier le 6 janvier 2011 : il prend en compte les risques de submersion marine, d’érosion, d’inondation, et d’incendie. Les nouvelles directives insistent particulièrement sur une meilleure prise en compte de l’aléa de submersion marine et une application ferme de ce risque dans les autorisations de construction.
3) Les Plans d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), sont des plans d’actions intégrés, au niveau d’un bassin de risque cohérent, permettant de planifier des actions de prévention, de surveillance, d’alerte et de gestion de crise, de prise en compte du risque dans l’urbanisme. Les PAPI comprennent également un volet de travaux sur les ouvrages de gestion hydraulique, mais uniquement s’ils comportent une augmentation du niveau de protection.
4) Les Plans de Submersions Rapides (PSR) concernent tous les autres travaux sur les ouvrages de protection des populations, aussi bien les digues que les cordons dunaires.

Les deux dispositifs sont complémentaires ; ils sont validés par la Commission Mixte Inondations via un processus de labellisation qui conditionne l’autorisation de réaliser les travaux et l’obtention de subventions de la part des partenaires institutionnels.

La Communauté de Communes de l’île de Noirmoutier à l’avant-garde

Sur l’île de Noirmoutier, les travaux de protection face à la mer font déjà l’objet d’une programmation pluriannuelle et s’inscrivent dans une démarche intégrée de surveillance du littoral et de concertation avec les différents acteurs.

Aussi, le Conseil communautaire a décidé très rapidement de solliciter la labellisation de la stratégie pluriannuelle insulaire de protection face au risque de submersion.

Le 12 juillet dernier, le PAPI d’intention de l’île de Noirmoutier a été validé par la Commission Mixte Inondations. La Communauté de Communes est la première collectivité du littoral français à obtenir cette labellisation pour un montant de 1,8 M d’€, qui englobe des actions de prévention, d’information, et d’amélioration de la gestion des crises, ainsi que des études de stabilité sur les ouvrages, une étude de sécurisation sur les berges d’étier et une étude de vulnérabilité sur l’ensemble du territoire. Le PAPI doit être financé à hauteur de 1,2 M € par l’Etat, la Région et le Département, 35% du budget restant à la charge de la Communauté de Communes.

Il ne s’agit que d’une première étape puisque la Communauté de Communes est amenée à élaborer ensuite un PAPI « complet » qui intégrera les résultats des différentes études de vulnérabilité et déterminera les ouvrages à protéger en priorité. Cela permettra d’engager des travaux dès 2012. Un programme de 30 M d’€ sur cinq ans sera présenté à la Commission Mixte Inondations.

Parallèlement, le service mer travaille à l’élaboration d’un PSR, qui permettra de financer les travaux de confortement des ouvrages de protection (digues, perrés, cordons dunaires).

Enfin, les sites sensibles qui ne protègent pas directement des populations mais des espaces naturels remarquables tels que la dune des Eloux feront l’objet d’un examen par la Commission de Gestion du Trait de Cote.

L’ensemble de ces travaux est mené en étroite collaboration avec les services préfectoraux, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL).

Les élus de l’île de Noirmoutier participent également aux travaux du Conseil Général en vue de l’élaboration d’une stratégie départementale en matière de protection face à la mer.

http://www.cdc-iledenoirmoutier.com/

Share Button